2022 : Algérie-Ethiopie, ce soir (20h) à Baraki: Les Verts à une victoire de la qualification

0
61

Après avoir battu laborieusement la Libye, lors du match inaugural du CHAN, l’équipe nationale des locaux est appelée à confirmer, ce soir (20h), face à l’Ethiopie, avec si c’est possible, la manière.

Une victoire serait en tout cas synonyme de qualification aux quarts de finale. C’est dans les cordes de Meziane et ses camarades, même s’il faut se méfier de tout le monde. Car comme on a pu le constater, tous les protagonistes ou presque se valent. Il y a un nivellement des valeurs, ce qui explique les scores étriqués et les nombreux matchs nuls enregistrés jusque-là.  Il y a également le facteur «découverte» qui empêche les équipes de se livrer à fond. On espère néanmoins un meilleur spectacle dans les journées à venir, à commencer par le match de l’Algérie, ce mardi, contre l’Ethiopie qui s’est contentée d’un nul vierge, lors de sa première sortie face au Mozambique. L’équipe nationale en regroupement au Centre technique national de Sidi Moussa (CTN), depuis le début de l’année poursuit ses séances d’entraînements en prévision de ses rendez-vous du CHAN. Hier, au cours de la matinée, la bande de Madjid Bougherra a eu droit à une séance vidéo. Le soir était réservé à un travail en salle, à l’entraînement et aux soins. Sur le plan de l’effectif, le coach peut compter sur l’ensemble de ses joueurs, à l’exception de Chouaib Debbih, sorti sur blessure face aux Libyens et dont la participation ce soir contre l’Ethiopie reste incertaine. Hier, il était toujours aux soins. En revanche, son équipier Aymen Mahious, le buteur des Verts, a totalement récupéré ses moyens, sachant que lui aussi a quitté prématurément la pelouse lors du premier match pour cause de blessure. Le coach pourra compter sur lui ce soir, d’autant que l’avant-centre usmiste est un élément important dans l’échiquier de Madjid Bougherra.

Ce dernier qui a axé son travail, ces derniers jours, sur le volet tactique, notamment sur le plan offensif, attend plus de ses poulains. Cela dit, il ne devrait pas opérer beaucoup de changements au niveau de son équipe. Les éléments de la défense qui ont donné entière satisfaction devront ainsi être reconduits. Tout comme ceux du milieu. En somme, ce n’est pas le choix des joueurs qui importe le plus, c’est plutôt l’animation dans le jeu qui pose problème. Bougherra y travaille avec ses collaborateurs. Il essaye de trouver la bonne formule et le bon équilibre pour rendre son équipe plus performante et plus efficace. Cela nécessite quelques ajustements au milieu de terrain et probablement une approche différente. Les joueurs, pour leur part, doivent faire preuve de plus d’application à l’approche des buts adverses, mais aussi de maturité tactique. Ce qui leur manque un peu pour le moment. Sinon sur le plan de l’engagement et de la motivation, ils sont complètement investis dans leur mission.  On espère que leur rendement s’améliore au fil des matchs pour atteindre leur objectif. Cela passe indéniablement par une victoire, ce soir.

A. N.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here