36e anniversaire de libération des otages américains en Iran : Les Etats-Unis renouvellent leur gratitude à l’Algérie

0
1436

A l’occasion du 36e anniversaire des accords d’Alger qui avaient permis la libération des diplomates américains détenus en otages en Iran, l’ambassade américaine en Algérie a organisé une réception pour renouveler «la gratitude du gouvernement et du peuple américain à l’Algérie», a indiqué, hier, un communiqué de l’ambassade des USA en Algérie.

S’exprimant devant des diplomates algériens, ayant participé à la conclusion dudit accord, conviés à cette cérémonie, l’ambassadrice américaine à Alger, Mme Joan A. Polaschik, a déclaré que les Etats-Unis «sont sincèrement reconnaissants à l’Algérie pour les efforts qui ont abouti à la libération de 52 diplomates américains détenus en otage en Iran». Pour rappel, le 4 novembre 1979, l’ambassade américaine à Téhéran fut envahie par des manifestants, déclenchant ainsi la crise des otages à Téhéran. En 1980-1981, l’Algérie intervient en tant que médiateur dans la crise.  L’ancien secrétaire d’Etat adjoint américain, Warren Christopher, avait alors fait la navette entre Alger et Washington et avait finalement négocié un accord en vertu duquel les otages ont été libérés en échange d’un dégel des biens iraniens et d’une levée de sanctions contre l’Iran. La signature des Accords d’Alger le 19 janvier 1981 par  Christopher et l’ancien ministre des Affaires étrangères, Mohammed Seddik Benyahia, avait conduit à la libération des otages et leur arrivée à Alger le 20 janvier 1981.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here