Aïn Defla: Prise en charge de 365 zones d’ombresur les 436 recensées

0
28

Pas moins de 365 zones enclavées sur les 436 recensées à travers la wilaya d’Aïn Defla ont été prises en charge à ce jour dans le cadre du programme de développement des zones d’ombre, a-t-on appris, hier, auprès des services de la wilaya.

Sur les 436 zones d’ombre recensées à travers plusieurs communes de la wilaya d’Aïn Defla, «365 ont été prises en charge à ce jour ce qui représente un taux de 83,71% du programme destiné à la wilaya», ont indiqué les mêmes services, assurant que concernant les 71 zones restantes, la concrétisation des 216 opérations inscrites à leur profit se poursuivra en fonction de la disponibilité du budget. La même source a rappelé que 986 opérations ont été inscrites au profit de ces zones dont 770 projets financés. Sur le total de projets financés 739 ont été achevées durant les trois dernières années, selon un bilan arrêté, jeudi dernier». Par ailleurs, 31 opérations des 222 inscrites au titre de l’année 2022, sont en cours de réalisation et devant être réceptionnées d’ici fin décembre prochain, a-t-on signalé. Ce programme de développement, selon les chiffres fournis par la wilaya, a permis le raccordement durant ces trois dernières années, près de 21 501 foyers au réseau d’alimentation en eau potable et pas moins de 14 259 habitations au réseau d’assainissement dans les zones enclavées de la wilaya, pour un montant de plus de 2,4 milliards de dinars. Concernant le secteur de l’Education nationale, il a bénéficié dans le cadre du même programme d’une enveloppe financière de plus de 734 millions de dinars pour «l’aménagement de 45 écoles, 85 classes d’extension et la réalisation de huit cantines scolaires» au niveau de plusieurs zones enclavées de la wilaya, a-t-on appris de même source. Pas moins de 4305 foyers ont été raccordés au réseau d’électricité et plus d’un millier de maisons alimentées en gaz naturel et en gaz propane depuis 2020, année de démarrage du programme de développement des zones d’ombre, a-t-on encore souligné. Ces zones reculées de wilaya ont été, en outre, renforcées par une trentaine de salles de soins en vue d’améliorer la prise en charge médicale des populations locales. Pour ce qui est du secteur des Travaux publics, doté d’un budget de plus de 4,1 milliards de dinars pour la réalisation de 384 opérations, pas moins de 320,483 de mètres linéaires de routes ont été aménagés et réhabilités depuis 2020. A cela s’ajoute l’ouverture de nouvelles pistes en vue des villages, a-t-on indiqué. A noter que le montant réservé pour la prise en charge des 436 zones d’ombre recensées à travers Aïn Defla est de plus de 8,1 milliards dinars. Il est destiné à la réalisation de projets au profit de 297 331 habitants, soit 32% de la population de la wilaya, a précisé la même source.

Ahmed M.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here