Amélioration du cadre de vie: Six sites pilotes pour la mise en œuvre de la feuille de route

0
52

Six sites pilotes ont été choisis pour la mise en œuvre de la feuille de route élaborée par le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables relative à l’amélioration du cadre de vie au niveau des cités urbaines et des nouvelles villes, a annoncé le ministère.

Il s’agit des cités des Bananiers et Semrouni 2 à Alger, la cité El Abradj dans la wilaya de Sétif, la cité des 1500 Logements promotionnels publics (LPP) dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, la cité des 100 logements à Metlili (El Hadhba) dans la wilaya de Ghardaïa, et la cité des 200 logements dans la wilaya de Tamanrasset, selon la même source. Ces sites ont été choisis sur la base de leur répartition géographique, conformément aux directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui avait recommandé de ne pas limiter leur sélection à la capitale en œuvrant à ce qu’ils soient représentatifs des différentes régions du pays. Ces orientations ont été données lors du Conseil des ministres du 30 janvier dernier qui a vu également l’adoption de la feuille de route. La sélection de ces six sites se veut la «première étape» dans la concrétisation de la feuille de route élaborée par le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables en étroite collaboration avec celui de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, ajoute la même source. Pour obtenir les résultats escomptés en matière d’amélioration du cadre de vie, le ministère a indiqué qu’il sera fait recours aux mécanismes de gestion de proximité des cités retenues, notamment les comités de quartier et les sociétés de gestion immobilière publiques et privées. Il s’agit, notamment d’accorder davantage d’intérêt aux espaces verts, d’œuvrer à la gestion efficace des déchets ménagers, outre le lancement d’opérations d’embellissement de l’environnement, et de lutte contre toute forme de dégradation, selon le ministère. «Dans le souci de conférer à cette action participative un caractère officiel et permanent, l’implication des walis territorialement compétent dans la programmation et la réalisation des actions attendues dans les sites pilotes choisis est une nécessité impérieuse», ajoute-t-on de même source. Les walis seront associés à travers l’installation de commissions locales qu’ils présideront afin de veiller au suivi de la mise en œuvre sur le terrain des actions programmées et la généralisation des modèles réussis à toutes les cités de leurs wilayas, selon le ministère. Pour rappel, la feuille de route visant l’amélioration du cadre de vie repose sur deux principaux documents, à savoir «une charte pour l’amélioration du cadre de vie au niveau des cités urbaines et des nouvelles villes», et «une charte sur la citoyenneté environnementale». Cette feuille de route vise à réaliser une coordination plus solide et la synergie voulue entre les différentes administrations relevant des secteurs concernés par la promotion du cadre de vie du citoyen et l’amélioration de l’environnement urbain dans les cités et les nouvelles villes, conclut la source.

Abdallah M.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here