Après la Russie: La Chine accueille favorablement l’adhésion de l’Algérie à la famille des BRICS

0
171

La Chine accueille favorablement l’adhésion de l’Algérie à la famille des BRICS, a indiqué samedi à New York le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, soulignant que l’Algérie est un «grand pays en développement» et un «représentant des économies émergentes». «La Chine soutient l’Algérie dans son rôle de président tournant de la Ligue arabe et dans la bonne tenue du Sommet arabe et accueille favorablement son adhésion la famille des BRICS», a indiqué M. Wang, cité dimanche par l’agence Chine Nouvelle, à l’issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, en marge de la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU. BRICS est l’acronyme du bloc de marchés émergents regroupant le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud et dont la présidence est assurée cette année par Pékin. Le chef de la diplomatie chinoise a déclaré, par ailleurs, que son pays était «disposé à travailler avec l’Algérie pour jouer un rôle constructif dans la réalisation de la paix mondiale et du développement». En juillet dernier, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait affirmé que l’Algérie «s’intéresse aux BRICS, en ce qu’ils constituent une puissance économique et politique». «L’adhésion à ce groupe mettrait l’Algérie, pays pionnier du non-alignement, à l’abri des tiraillements entre les deux pôles», avait-il assuré. Samedi, lors de l’ouverture des travaux de la rencontre gouvernement-walis, M. Tebboune a affirmé que l’Algérie avait pour objectif le développement du produit intérieur de manière à pouvoir adhérer aux BRICS. «Nous nous préparons dans ce sens», a-t-il soutenu.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here