Batna: Elle exerçait la médecine sans autorisation dans un local d’esthétique

0
57

Les éléments de la Sûreté urbaine extérieure d’Oued El Ma en coordination avec la Sûreté de daïra de Merouana dans la wilaya de Batna ont découvert un local d’esthétique dont la propriétaire exerçait la profession de médecine sans autorisation, a-t-on appris de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Selon la même source, l’opération a été menée suite à des informations confirmées relatives à l’exploitation par une jeune femme de 25 ans de son local d’esthétique pour exercer une profession réglementée par la loi (médecine) par l’utilisation de produits chimiques et appareils médicaux sans autorisation et qualification auprès des instances légalement compétentes. Après obtention de l’autorisation de perquisition du local et du domicile familial de la concernée, il a été découvert, à l’intérieur de son local, du matériel  et des produits médicaux dont un appareil pour liposuccion et massage, un autre pour donner plus de volume à certaines parties du corps, deux flacons d’anesthésie locale, 150 aiguilles d’acupuncture, 90 injections et autres produits. La perquisition du domicile a aussi conduit à l’arrestation du père (59 ans) de la mise en cause, après la découverte en son domicile de munitions de guerre constituées de 80 cartouches 9 mm pour pistolet, 8 cartouches à blanc de calibre 39×7,62, une cartouche d’un kalachnikov, 2 cartouches 16 mm pour fusil de chasse, un poignard et le flacon d’un médicament classé anesthésiant, a indiqué la même source. Après l’accomplissement des procédures légales, les deux mis en cause seront présentés devant les instances judiciaires territorialement compétentes.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here