Béjaïa: Plus de 4200 hectares de végétation incendiés depuis le début de l’année

0
56

Plus de 4200 hectares de végétation ont brûlé à Béjaïa depuis le début de l’année,et la majeure partie a été touchée par les flammes durant la période estivale, a indiqué un bilan de la Protection civile, arrêté à la fin du mois d’octobre dernier.Durant les derniers 10 mois, 10 354 départs de feux ont été déplorés, dont 77, considérés «relativement importants», ont participé à la destruction de superficies s’étendant sur un hectare et plus, a précisé le Commandant Fatah Soufi, chef d’unité opérationnelle à la direction de wilaya de la Protection civile. Pour y faire face, d’importants moyens humains et matériels ont été déployés, notamment pour certains feux, à l’instar de celui d’Ighil Oufernou, à la périphérie de la ville de Béjaïa, jugé «puissant, pernicieux et temporellement lent», et qui a nécessité une «mobilisation quasi-générale» cinq jours durant, y compris de la population, pour sauver des vies et des habitations. Cette mobilisation et la vigilance qui s’en est suivie a «largement» contribué à réduire l’impact du feu autant sur le couvert végétal que sur les biens et personnes, a souligné la même source. Les incendies de Béjaïa n’ont pas causé de morts, seuls cinq blessés légers ont été déplorés et autant de maisons ont été touchées, «sans gravité, n’ayant été que frôlées par les flammes», indique le même bilan. Il est néanmoins relevé d’autres dégâts relativement «importants», notamment l’incendie de 20 000 arbres fruitiers, 400 ruches et deux poulaillers.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here