26.9 C
New York
lundi, décembre 5, 2022
AccueilSportsCAN 2017 - Egypte-Cameroun : Le temps des Pharaons

CAN 2017 – Egypte-Cameroun : Le temps des Pharaons

L’Egypte est éternelle, et les grands joueurs le sont aussi. Opposés à une équipe du Burkina Faso enthousiaste et dominatrice 120 minutes durant, les Pharaons ont su faire le dos rond pour finalement s’imposer (1-1, T.A.B : 4-3) et obtenir leur place en finale, au terme d’une demi-finale indécise et conclue sur une séance de tirs au but.

Le héros du jour se nomme Essam El Hadary, 44 ans et déjà légende en sa patrie. Le portier aux 7 participations à la CAN et aux 4 titres n’est plus qu’à une marche d’ajouter une ligne de plus à son palmarès. L’Egypte tient une nouvelle fois sa place en finale de la CAN, pour la 9e fois en 23 participations. Face au Ghana ou au Cameroun, elle visera un 8e titre qui renforcerait un peu plus sa stature de nation majeure du continent.

Les Camerounais se hissent en finale 

Pas attendu à ce niveau, le Cameroun a livré une belle prestation et sorti le Ghana 2-0 en demi-finale de la CAN 2017 ce jeudi. Ngadeu et Bassogog ont marqué pour éliminer le vice-champion d’Afrique et retrouver l’Egypte dimanche en finale. Le Cameroun réalise la sensation ! Opposés au Ghana ce jeudi en demi-finale de la CAN 2017 à Franceville, les Lions Indomptables ont surpris les Black Stars 2-0 pour se hisser en finale de la compétition où ils retrouveront l’Egypte ce dimanche. En panne d’idées face à un adversaire bien en place, les hommes d’Avram Grant ne parvenaient pas à se montrer dangereux, à l’inverse des Lions Indomptables qui surprenaient en mettant la pression d’entrée. Il fallait un sauvetage sur la ligne d’Afful pour repousser la tête sur corner de Teikeu. D’un bel arrêt-réflexe, Brimah détournait ensuite la reprise de Tambe in extremis. Le portier ghanéen était encore à la parade quelques minutes plus tard mais l’attaquant camerounais était de toute façon signalé hors jeu. Avec un tacle très limite mais non sanctionné de Wakaso sur Bassogog dans la surface et une main non sifflée de Boye, les hommes d’Hugo Broos pouvaient également déplorer deux penalties sans doute oubliés… Le Ghana réagissait enfin avant la pause. Lancé dans la surface, Jordan Ayew profitait d’un raté de Teikeu, mais il croisait trop sa frappe puis Ondoa captait le tir dévié d’Atsu. Dans la continuité, le vice-champion d’Afrique en titre démarrait fort au retour des vestiaires. Après plusieurs actions chaudes, Ondoa devait s’employer pour repousser un missile de Wakaso

Broos : «La finale, un rêve pour nous»

«C’est un rêve pour nous que d’aller en finale!», s’est réjoui le sélectionneur du Cameroun Hugo Broos après la victoire de ses joueurs contre le Ghana (2-0) en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations, jeudi à Franceville. «Je suis très heureux, spécialement pour l’équipe. C’est un groupe exemplaire sur et en dehors du terrain, qui mérite d’être en finale», a reconnu le technicien belge, pleinement satisfait du dénouement face à une formation ghanéenne pourtant plus expérimentée. «Regardez ce qu’ils (les Ghanéens) ont fait lors des récents tournois (ils jouaient jeudi une sixième demi-finale consécutive). Mais depuis le début de ce tournoi, nous avons montré que nous continuons d’avancer à chaque match», a-t-il poursuivi. «Nous avons bien commencé, mais durant la deuxième période, nous avons souffert un peu. Mais il faut un peu de chance, et le deuxième but (dans le temps additionnel) est survenu quand le Ghana essayait d’égaliser. Nous avons bénéficié de l’espace» laissé par les  Black Stars, a analysé Broos. De nouveau en finale après neuf ans d’absence, les  Lions Indomptables du Cameroun joueront l’Egypte  ce dimanche à Libreville pour s’adjuger un trophée qui leur échappe depuis 2002.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES