26.9 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCultureCinéma: «La vie d’après» de Anis Djaad, distingué du Tanit Taher-Cheriaa de...

Cinéma: «La vie d’après» de Anis Djaad, distingué du Tanit Taher-Cheriaa de la première œuvre aux JCC

Le long métrage de fiction La vie d’après du réalisateur algérien Anis Djaad a obtenu samedi à Tunis le Tanit «Taher-Cheriaa de la première œuvre» des 33es Journées cinématographiques de Carthage, annoncent les organisateurs.

Ce prix, décerné par le Jury de la catégorie -Longs métrages-, intervient après la distinction du Prix de la critique africaine, obtenu vendredi et décerné par la Fédération africaine de la critique cinématographique. Premier long métrage du réalisateur, La vie d’après relate l’histoire de Hadjer qui tente de se reconstruire une vie avec son fils Djamil, après le lâche assassinat de son époux par un groupe terroriste. Seule, en proie à toutes les difficultés de la vie, Hadjer se retrouve avec son fils face à l’adversité de la vie, amplifiée par son nouveau statut social et sa condition modeste dans son village reculé. Journaliste, scénariste et réalisateur, Anis Djaad a signé son premier court métrage Le hublot en 2012, suivi en 2014 de Passage à niveau puis par Le voyage de Keltoum en 2016. Son premier long métrage La vie d’après, plusieurs fois primé en Algérie et à l’étranger, a été sélectionné, avec onze autres longs métrages, en compétition officielle des 33es JCC qui ont pris fin samedi soir.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES