Collectivités locales : Plus de 15 milliards de DA dédiés à l’entretien des écoles et des cantines scolaires en 2016

0
1163
Photo : L’Echo d’Algérie ©

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a annoncé jeudi à Alger, que le Fonds de solidarité des collectivités locales a alloué un montant de 15,25 milliards de dinars en 2016 à l’entretien des écoles primaires et la prise en charge des cantines scolaires. Le fonds de solidarité des collectivités locales a alloué 15,25 milliards de dinars en 2016 à l’entretien des écoles primaires et la prise en charge des cantines scolaires, a indiqué Bedoui qui répondait à une question d’un membre de l’Assemblée populaire nationale, Mohamed Fodhil, lors d’une plénière consacrée aux questions orales sur la prise en charge des écoles primaires par les communes, avant de rappeler qu’un budget de 136,6 milliards de dinars avait été consacré entre 2007 et 2015 à cet effet.   Il a affirmé que le Fonds a dédié en 2016 une enveloppe financière de 6 milliards de dinars au transport scolaire, soulignant que le parc des communes à travers le territoire national comptait 7414 bus réservés au transport scolaire dont 2 166 bus exploités par des privés en vertu d’une convention avec les communes à raison de 5 bus pour chaque commune. Il a précisé également que la réalisation et l’entretien des établissements scolaires et la prise en charge du transport scolaire et la restauration rentraient dans les prérogatives des communes en vertu d’un décret exécutif N° 16-266. Concernant le rôle des services de daïras après transfert de leurs prestations aux communes, il a relevé que le chef de daïra «contribue aux côtés du wali à l’animation et au contrôle des activités de la commune, à l’application des décisions du gouvernement et à l’accompagnement des programmes de développement».

Il a ajouté enfin, que le programme initié par le ministère pour la promotion de la structure publique «est ambitieux et s’inspire de la feuille de route arrêtée par le président de la République pour mettre fin à la bureaucratie». Un programme qui «a enregistré un saut qualitatif à la faveur de l’utilisation des technologies modernes», a-t-il conclu.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here