Conseil des ministres: Brahim Merad : «Le programme complémentaire de développement permet de désenclaver la wilaya de Tissemsilt»

0
24

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a souligné, jeudi soir à Tissemsilt, que le programme complémentaire de développement approuvé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors du dernier Conseil des ministres, permet de désenclaver la wilaya. Dans son allocution, lors d’une rencontre avec des élus, des cadres de la wilaya et des représentants de la société civile, consacrée à l’écoute des préoccupations visant à enrichir le programme complémentaire de développement de la wilaya, le ministre a relevé que «ce programme permettra le désenclavement des localités et des villages de la wilaya, en allouant des fonds qui seront orientés vers l’achèvement des routes, en priorité la réalisation de la double voie Tissemsilt-Youssoufia (aux frontières de la wilaya d’Aïn Defla)». M. Merad a précisé que son ministère a travaillé avec tous les cadres et élus de la wilaya, en examinant les grandes lignes de ce programme complémentaire de développement qui sera étudié par le reste des départements ministériels. Il a également indiqué que ce programme dépendra de la réalisation «du plus grand nombre possible» d’opérations de développement. Le ministre a précisé que ce programme complémentaire visera principalement à «supprimer les écarts de développement enregistrés entre la wilaya de Tissemsilt et les autres collectivités du pays, en plus de son importance pour rassurer le citoyen». M. Merad a souligné que ce programme sera approuvé après son étude par le Conseil de gouvernement, puis présenté au Conseil des ministres dans les «dix prochains jours». D’autre part, le ministre a souligné qu’à travers le programme complémentaire de développement de la wilaya, l’Etat entend «régler la situation des citoyens qui vivaient dans l’isolement et leur manque des conditions minimales de vie, ce qui leur permet de rejoindre les rangs des wilayas qui connaissent une dynamique de développement». D’autre part, M. Merad a révélé que son ministère est en train de revoir le plan national d’aménagement du territoire et son attractivité, qui se traduira par des plans régionaux. Lors d’un point de presse en marge de cette réunion, le ministre a souligné que «l’objectif visé par ce programme complémentaire de développement de la wilaya de Tissemsilt est aussi de créer une attractivité pour la région qui permet d’attirer les opérateurs économiques à investir dans la région, pour que la wilaya devienne productive et entre dans le réseau national de production». Au cours de cette rencontre, les interventions des représentants de la société civile ont porté sur un certain nombre de préoccupations liées au développement local, notamment le désenclavement par la réalisation de la double voie Tissemsilt-Khemis Miliana (Aïn Defla), le logement, la résorption du chômage par la création d’unités de production, la réhabilitation des établissements de santé et les travaux visant à éliminer l’habitat précaire, en particulier au chef-lieu de la wilaya, ainsi que la réalisation de structures sportives et pour les jeunes. En réponse à ces préoccupations, M. Merad a souligné que ces préoccupations seront prises en compte dans le cadre de ce programme complémentaire de développement puisque des enveloppes financières «importantes» seront allouées à cet effet. Par ailleurs, le ministre a supervisé une opération de distribution des décisions d’attribution de logements publics locatifs et des aides à la construction rurale, ainsi que des lotissements sociaux pour l’auto-construction au profit d’un certain nombre de bénéficiaires de la wilaya.

R. N.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here