Coupe du monde au Qatar: Ça commence vraiment bien !

0
44

Le Mondial qatari commence sous les meilleurs auspices, malgré quelques couacs sans grande importance, au moment où certains veulent les amplifier pour décrédibiliser les organisateurs et la Fifa.  Personne ne peut nier que la Coupe du monde au Qatar est une véritable réussite pour le moment. Des stades magnifiques flambant neufs, un public présent en masse et des matchs passionnants avec déjà une grosse surprise que seule la Coupe du monde peut créer, à savoir la défaite de l’Argentine, l’un des grands favoris de la compétition, contre l’Arabie saoudite (2 -1). Les Saoudiens dirigés par une vieille connaissance des Algériens, Hervé Renard pour ne pas le nommer, a stoppé la belle série de Messi et ses camarades qui restaient sur 35 matchs sans défaite. Un bel exploit en somme qui donne le ton, même si les cadors comme l’Angleterre et les Pays-Bas ont fait honneur à leur rang en l’emportant lors de leur entrée en lice. Des surprises, il y en aura certainement d’autres au fil des journées, ce qui fait le charme du Mondial. Contrairement à certains suiveurs qui se plaignent de la climatisation dans les stades qui tourne à pleine régime et de quelques problèmes liés à l’informatique concernant la billetterie, les équipes en revanche semblent satisfaites de leurs conditions de séjour. Il n’y a rien à redire de ce côté : les terrains sont parfaits et tout est réglé comme du papier à musique. Mais comme dans chaque édition, il y a quelques nouveautés qui peuvent surprendre et auxquelles le large public n’est pas vraiment préparé. Au Qatar, c’est le temps additionnel à rallonge qui fait débat. En effet, on n’a pas l’habitude de voir le quatrième arbitre afficher 9’ ou 10’ de temps mort. Dans ce registre, le match Angleterre-Iran a battu tous les records. Il a duré 117 minutes et 16 secondes «soit le match le plus long lors d’un Mondial, hors prolongations, depuis 1966 lorsque Opta a commencé à recenser le temps additionnel», relève le site footmercato. La même source révèle que 65 minutes de temps additionnel ont été disputées en seulement quatre matches. Visiblement, c’est la nouvelle politique prônée par la Fifa pour offrir plus de jeu aux (télé) spectateurs. Une mesure qui devrait être maintenue même après le Mondial, même si certains observateurs émettent des réserves. La Coupe du monde sert aussi à ça, à améliorer le spectacle selon les standards de la Fifa. Il faudra s’y faire à l’avenir. Sinon, pour le reste, le spectacle est déjà présent grâce à des rencontres âprement disputées et des équipes qui se donnent à fond sans calcul. On vous a dit que cette Coupe du monde au Qatar sera spéciale. Il semble que c’est le cas jusqu’à présent. Pourvu que ça dure…

Ali Nezlioui  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here