26.9 C
New York
samedi, décembre 3, 2022
AccueilSportsEN: Une petite victoire et des enseignements pour Belmadi

EN: Une petite victoire et des enseignements pour Belmadi

Comme il fallait s’y attendre, l’équipe nationale, avec une composante considérablement remaniée, a eu du mal à s’imposer face à un adversaire qui nous réussit rarement. En effet, la Guinée a souvent posé d’énormes problèmes à la sélection nationale par le passé.

Le match disputé ce vendredi à Oran et remporté difficilement par les Verts (1 – 0), n’a pas dérogé à la règle. Le caractère amical de la rencontre n’a pas permis à Bensebaïni et ses camarades de se transcender face à une équipe regroupée dans son camp qui par ailleurs n’a pas constitué un réel danger sur l’arrière-garde algérienne. D’ailleurs, Zeghba, le remplaçant désigné de M’Bolhi, a rarement été inquiété durant cette rencontre insipide et manquant de relief, il faut l’avouer. Le onze choisi par Djamel Belmadi en première période en est certainement pour beaucoup. En laissant plusieurs cadres sur le banc, notamment Belaïli et Mahrez, l’équipe a cruellement souffert du manque de l’animation en attaque. Le coach, comme il l’a expliqué à la fin de la partie, a voulu donner la chance à d’autres joueurs en manque de temps de jeu en sélection. Il a également souhaité voir de nouveaux capés à l’œuvre, particulièrement ceux qui ont effectué leur retour chez les Verts. D’ailleurs, il s’est montré satisfait du rendement de Nabil Bentaleb dans un rôle de sentinelle. « Bentaleb a évolué dans son poste préférentiel. Il est à créditer d’un bon rendement », dira-t-il à son propos. Quant à la mauvaise prestation d’Andy Delort durant ce match, Belmadi lui trouve des circonstances atténuantes. « Delort a été quelque peu nerveux. Cela a influé négativement sur son rendement. En plus, il n’a pas été bien servi par ses coéquipiers », souligne le coach national qui reconnaît par ailleurs que l’équipe n’a pas été à la hauteur en première période. « C’est le risque lorsqu’on teste des nouvelles choses. Il faut juste souligner que c’est la première fois que Delort, Ounas et Brahimi évoluent ensemble. Ce qui explique le manque des automatismes, de cohésion et de la relation technique entre les joueurs durant la première mi-temps », analyse-t-il. Le rendement s’est heureusement nettement amélioré après la pause notamment après l’entrée en jeu de Mahrez, Belaïli et Slimani. Ce dernier auteur d’un but splendide, le seul de la partie, entre un peu plus dans l’histoire des Verts. « Avec l’entrée en jeu des cadres, Belaïli, Mahrez et Slimani, on a repris le contrôle du match. La finition de Slimani a été chirurgicale, il confirme son statut de buteur historique de l’équipe d’Algérie », se réjouit le coach dont le contrat avec les Verts devrait être prolongé dans les semaines à venir. « Je signerai prochainement un avenant qui me permet de prolonger mon contrat, même si j’ai toujours considéré que ma relation avec la sélection de mon pays est plutôt morale », a-t-il confié. Une nouvelle qui conforte les fans de l’équipe nationale, surtout que ces derniers temps, certains n’hésitent pas à appeler à son départ estimant qu’il a échoué dans sa mission. Mais Belmadi bénéficie toujours de la confiance de la majorité des supporters et des officiels, malgré l’échec de la dernière CAN et l’amère élimination de la Coupe du monde. Place désormais au deuxième match amical programmé mardi contre le Nigeria qui sera aussi compliqué. « Les Nigérians viendront avec un esprit revanchard », rappelle le coach, surtout que les Verts les ont battus lors des deux dernières confrontations ayant opposé les deux sélections.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES