FCE : Haddad ira au terme de son mandat

0
1248
Photo : Slimane Lotfi ©

La spéculation médiatique concernant le départ de Ali Haddad à la tête du Forum des chefs d’entreprises n’a pas eu d’effet, puisque ce dernier a déclaré qu’il restera à son poste jusqu’à la fin de son mandat prévue fin 2018. «Je suis sûr que nous ferons un excellent travail en 2018 et  2019 et cela jusqu’à la fin de mon mandat», a déclaré le prédisent du FCE à la presse à la fin de la réunion du conseil exécutif de l’organisation qui s’est tenu aujourd’hui en son siège à Alger.

La question de départ d’Ali Haddad n’a pas été évoquée lors de la réunion a révélé pour sa part Mohamed Baïri, vice-président du FCE, à l’issue de Conseil exécutif. «Nous avons abordé la situation financière de l’organisation pour l’année prochaine et nous avons fait le bilan de l’année en cours». Dans un communiqué rendu public, l’organisation patronale a renouvelé sont soutien au programme du président de la République, «qui œuvre à insuffler une nouvelle dynamique à l’économie nationale à travers une stratégie orientée vers le renforcement du secteur productif, le développement de l’investissement, l’émergence de nouvelles entreprises et la valorisation de notre potentiel économique pour donner une vigueur à notre processus de développement économique et social». Le FCE s’est engagé ainsi à assumer sa responsabilité dans la réalisation du programme tracé par la politique économique des pouvoirs publics. «Le FCE exprime sa volonté à demeurer mobilisé aux côtés des pouvoirs publics, comme il l’a toujours été jusqu’ici, pour contribuer positivement aux efforts d’édification d’une économie performante, prospère et solidaire». Par ailleurs, le FCE a tenu a réaffirmé la réussite du dernier Forum africain de l’investissement en présentant un bilan des résultats du Forum, qui a vu la signature de «28 accords commerciaux avec des perspectives d’export dès le début de l’année 2017 dans plusieurs secteurs». Le FCE à travers ce Forum a réussi à attirer plusieurs fonds d’investissement qui opèrent sur le Continent africain (Proparco, Adrian, Nextstage, …). Ainsi, Ali Haddad a mis fin à la grande rumeur de son départ comme supposée conséquence du Forum africain d’investissement suite à l’incident protocolaire qu’il a eu avec les membres du gouvernement.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here