Gaïd Salah, en visite d’inspection à l’académie de Cherchell : «Nos forces armées sont mobilisées pour être à la hauteur des défis rencontrés»

0
1287

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a indiqué que c’est en suivant la «voie ambitieuse que nos actions ont pu atteindre leurs objectifs, que nos efforts se poursuivent sans relâche et ont pu aboutir aux résultats attendus».

«C’est suivant cette voie ambitieuse que nos actions ont pu atteindre leurs objectifs, que nos efforts se poursuivent sans relâche et ont pu aboutir aux résultats attendus», a souligné Gaïd Salah dans une allocution prononcée lors d’une visite de travail et d’inspection à l’Académie militaire de Houari-Boumediene de Cherchell. «Nous continuerons, avec l’aide d’Allah le Tout-Puissant et Son assistance, confortés par les orientations de Son Excellence le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, d’emprunter cette voie qui élèvera nos Forces armées aux plus prestigieux rangs qu’elles méritent et les plus hauts degrés d’élévation pour être à la hauteur des défis rencontrés», a-t-il ajouté. Il a relevé que l’attachement de l’ANP, «digne héritière de l’Armée de libération nationale, aux valeurs spirituelles et nationales de sa patrie et de son peuple, est une des constances ancrées dans les âmes et les esprits, pour lesquelles nous avons prêté serment devant Allah et le sang des chouhada, de ne jamais en dévier». «Elles sont les fondements de notre puissance et la lanterne qui nous éclaire la voie afin que nos Forces armées puissent atteindre davantage des facteurs de réussite et de développement continu», a-t-il soutenu. Gaïd Salah a souligné que c’est dans ce sillage qu’émane «notre vision rationnelle et clairvoyante et que nous œuvrons de manière continue et persévérante, en accordant de l’importance à la planification préalable, la nécessité de la réflexion pondérée, l’impératif d’une détermination à atteindre la réussite voulue et à aboutir à la finalité escomptée». «Nous avons accompagné tout cela d’un suivi rigoureux du déroulement des actions et des activités, concrétisées par des visites sur le terrain continues et permanentes de travail, d’inspection et d’évaluation à travers l’ensemble des Régions militaires», a-t-il dit. Le vice-ministre de la Défense nationale a rappelé le «rôle pionnier» de l’Académie dans le domaine de la formation et de l’enseignement, considérant qu’elle représente «la colonne vertébrale» de l’appareil de formation de l’ANP et «son solide fondement». «Ce sont des propos évidents que je tiens afin de vous rappeler l’extrême importance que vous représentez tous, et en particulier cette Académie qui s’est vu  assigner la mission de dispenser la formation de base qui, depuis l’année scolaire 2012-2013, s’applique pour les élèves des Ecoles des Cadets de la Nation, ces Ecoles qui furent, et je le rappelle une fois encore, le fruit de la décision de Son Excellence le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, portant sur la relance des Ecoles des Cadets de la Révolution sous son nouvel apparat et avec son appellation actuelle d’Ecoles des Cadets de la Nation», a-t-il indiqué. «Ceux-là mêmes que nous avons assistés à la sortie de leurs premières promotions l’année passée 2015-2016, et qui ont réalisé des résultats probants voire remarquables que nul n’ignore. Ils méritent ainsi toute la reconnaissance et l’éloge. Ils méritent également qu’ils soient l’exemple que suivront leurs collègues dans cette Académie et dans toutes les autres Ecoles supérieures», a-t-il souligné.

Le général de corps d’armée a indiqué qu’il «ne faudra pas omettre que notre appareil n’aurait pu atteindre ces résultats sans l’intérêt qu’a accordé le Haut Commandement de l’ANP durant les années précédentes, à notre appareil de formation avec tous ses établissements et ses niveaux d’enseignement, en l’entourant de toute l’attention requise». «Nous avons ainsi œuvré, et œuvrons toujours inlassablement afin de fournir tous les moyens matériels et infrastructurels, outre la ressource humaine qui prend en charge la dynamisation de la performance de l’enseignement et de la formation théoriques et pratiques et contribue par conséquent dans la promotion et l’élévation des niveaux de sa rentabilité scientifique et cognitive», a-t-il dit. A cet effet, et considérant que l’Académie militaire Houari-Boumediene de Cherchell, «la colonne vertébrale» de l’appareil de formation de l’ANP et son

«solide fondement», et au regard de son «authenticité et ses illustres contributions» sur le plan national et même international, cette «grande institution» de formation de base se voit accorder une «attention particulière, voire distinguée», la rendant «un point de départ réussi et judicieux», lors de l’entame de l’application de «la vision réformatrice» depuis 2007. «Ce qui lui a valu aujourd’hui d’être en possession d’un capital d’enseignement et de formation d’une grande importance et d’être un réel berceau des compétences et un creuset fondamental où se forgent les compétences et les savoir-faire, d’où puisent nos différentes unités de combat l’élément humain compétent à même de lui garantir, d’une part, la poursuite de l’exécution de ses missions comme convenu, ouvrant grand la porte à nos cadres futurs pour qu’ils puissent, concrètement, être à la hauteur de leurs homologues dans les armées étrangères puissantes, dans tous les domaines et sur tous les plans, d’autre part», a-t-il souligné. Au terme de son intervention, le général de corps d’armée a exhorté l’ensemble des présents à être «toujours fidèles et loyaux envers leur patrie, leur peuple et leur armée et que soit leur seul et unique slogan «l’amour de l’Algérie souveraine et indépendante». «Enfin, je vous exhorte, vous les jeunes qui êtes encore au début de votre parcours professionnel, de ne jamais oublier que vous appartenez à l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, avec ses liens populaires, ses ancrages patriotiques et son comportement exemplaire, dont le seul et unique slogan serait l’Amour de l’Algérie souveraine et indépendante, et son objectif est de maintenir son drapeau flottant haut sur chaque parcelle de son sol sacré sûr et stable», a-t-il dit. «Soyez donc fidèles à votre armée et votre pays et loyaux envers le serment que vous avez prêté devant Allah en premier et dernier lieu, et devant votre patrie et votre peuple et soyez à la hauteur du lourd legs qui vous incombe», a-t-il souligné. Le vice-ministre de la Défense nationale a cédé la parole aux cadres et élèves, qui ont exprimé leur reconnaissance à l’intérêt qu’accorde le Haut Commandement, en valorisant le haut niveau qu’elle a atteint et en exprimant leur «fierté» d’appartenir à l’ANP et leur «entière disponibilité» à défendre la patrie et préserver sa souveraineté, sa sécurité et sa stabilité. Le communiqué du MDN a indiqué que la visite de travail et d’inspection à l’Académie militaire Houari-Boumediene de  Cherchell, du vice-ministre de la Défense nationale entrait dans le cadre de l’attention accrue qu’accorde le Haut Commandement de l’ANP à l’appareil de formation dans ses différentes spécialités et paliers, et le suivi du processus d’exécution des programmes d’enseignement et de formation au titre de l’année scolaire 2016-2017. La visite a été entamée par un exposé présenté par le Commandant de l’Académie militaire, le général-major Ali Sidane, portant sur la situation globale de cet édifice de «formation pionnier», sur la progression et l’évolution de la formation et de l’enseignement ainsi que sur le «rôle essentiel qui lui est dévolu» dans le domaine de la formation des élèves au profit de toutes les forces et les directions depuis 2007, date du commencement des réformes de l’appareil de formation de l’ANP. Ainsi, l’Académie est devenue une «réelle pépinière» dans la formation des compétences et une «source intarissable» alimentant les différentes unités de combat en «ressource humaine compétente et qualifiée», leur assurant une «constance» dans l’exécution de leurs missions. Par la suite, le général de corps d’armée a visité quelques structures administratives, pédagogiques et de vie, avant de tenir en présence du général-major Ahcene Tafer, commandant des Forces terrestres, une réunion avec les cadres, les stagiaires et les élèves de l’Académie, où il a mis l’accent, lors de son intervention, sur «l’extrême importance» que revêt cette rencontre et sur «l’intérêt qu’il accorde personnellement à l’histoire de l’Algérie riche en épopées et en gloires».

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here