Hamel : «L’Algérie est prête à contribuer avec les pays frères pour éradiquer le terrorisme»

0
1239
Photo : L’Echo d’Algérie ©

Le Directeur général de la sûreté nationale, le général-major, Abdelghani Hamel a déclaré que l’Algérie «avait une expérience pionnière en matière de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, étant pleinement consciente que l’élimination des groupes terroristes n’est pas une chose aisée». S’exprimant en marge du 40e Congrès des chefs de police et de la sécurité arabes qui se tient en Tunisie, le Dgsn a déclaré que l’Algérie «restera prête comme à l’accoutumée à partager avec ses frères toutes les initiatives visant à lutter et à anéantir ce fléau (…) et elle ne ménagera aucun effort pour atteindre cet objectif». En vue de garantir une «lutte efficace», Abdelghani Hamel a insisté, sur «le développement et le renforcement des capacités des Etats à lutter contre la criminalité et le terrorisme et ce à travers une formation de qualité en faveur des éléments de la police et les doter des moyens et du matériel nécessaires pour mieux accomplir leurs missions dans le respect de la loi et des droits de l’homme». Et de rajouter «Les opérations de dissuasion sont insuffisantes, les causes idéologiques du terrorisme doivent impérativement être traitées», a-t-il soutenu, rappelant que «les évènements qu’a connus la région récemment ont démontré la dangerosité du terrorisme appuyé par des discours extrémistes ciblant les jeunes». «Cette conférence intervient dans une conjoncture sensible pour certains pays arabes, qui font face à de grands défis sécuritaires induisant de graves conséquences pour la plupart des pays de la région, notamment la recrudescence de l’extrémisme, du terrorisme et du crime organisé», a affirmé le premier responsable de la DGSN. Par ailleurs, le patron de la Police algérienne a mis l’accent sur «l’importance d’élargir la coopération, d’activer les mécanismes de coordination entre les services sécuritaires et de mettre en œuvre les stratégies adoptées par le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur (CMAI)».

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here