Industrie: Le groupe public Textiles et Cuirs «GETEX» enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 40 % en 2022

0
76

Le groupe public Textiles et Cuirs «GETEX» a réalisé un chiffre d’affaires de 14 milliards de dinars en 2022, soit une hausse de 40% par rapport à 2021, indique, mardi, un communiqué du ministère de l’Industrie.

Ces résultats ont été présentés lors d’une réunion présidée par le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar avec les responsables du groupe GETEX et ses filiales, et ce, dans le cadre des rencontres organisées par la tutelle avec les groupes publics relevant du secteur industriel pour évaluer leurs performances durant l’exercice 2022. Selon l’exposé présenté durant la réunion, le chiffre d’affaires du groupe GETEX devrait atteindre 20 milliards de dinars en 2023, a indiqué le communiqué. Il a été procédé également à la présentation des activités et des projets en cours de réalisation à l’instar du projet de transformation des déchets solides du cuir en fertilisants agricoles, dont l’entrée en production interviendra «prochainement». La réunion a été une occasion aussi pour passer en revue «les problèmes et les obstacles qui pèsent sur les résultats du groupe, dont l’endettement, l’arrêt technique récurrent en raison de l’interruption de l’approvisionnement des matières premières dans les marchés étrangers, le manque de main- d’œuvre qualifiée dans le domaine de la conception à la lumière de la forte concurrence sur les produits importés que connait ce domaine, sans omettre les répercussions de la Covid-19». Commentant les résultats du groupe, le ministre a mis en avant l’importance de ce dernier compte tenu de la capacité de la filière textile à assurer des postes d’emploi, en sus des efforts des hautes autorités pour la relance de l’industrie du textile et de la tannerie pour lui permettre de retrouver sa place au niveau des marché local et international, mais aussi pour réduire graduellement la dépendance à l’importation, ajoute la même source. Après avoir salué les efforts consentis lors de ces dernières années pour booster le groupe, M. Zaghdar a insisté sur l’importance d’être au diapason des développements et des mutations en matière de textile et de tannerie tout en améliorant la compétitivité des produits sur le plan qualité/prix et la productivité à travers l’augmentation du rythme de production et l’exploitation optimale des capacités productives outre la maîtrise des coûts de production. A ce propos, le ministre a appelé à s’adapter au développement marquant le domaine de la conception pour satisfaire les consommateurs outre la modernisation des machines de production, l’élargissement des réseaux de distribution et l’adoption d’une stratégie de commercialisation efficace pour augmenter le quota du groupe sur le marché. Par ailleurs, M. Zaghdar a rappelé les orientations générales données aux groupes industriels portant sur les contrats de performance, l’amélioration du modèle de gouvernance, la coordination avec les laboratoires et les centres de recherches, la valorisation des actifs inexploités, la relance des entreprises en suspens, la restructuration des établissements souffrant de sérieux problèmes, la mise en place d’un système d’information et l’accélération de la numérisation. Selon la même source, le groupe compte dans son portefeuille 6 filiales totalisant 40 unités de production, outre des participations dans deux autres entreprises, opérant toutes dans le textile, la tannerie, la conception et la production des vêtements et des chaussures en employant 8300 travailleurs.

Abdallah M. /Ag.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here