26.9 C
New York
samedi, novembre 26, 2022
AccueilSportsLa chronique sportive: Le mélange des genres

La chronique sportive: Le mélange des genres

 

Décidément le football est mélangé à toutes les sauces. Politique bien sûr mais aussi financière et…religieuse !   Sur une chaine télé sportive, un animateur, commentant les rencontres de la CAN, a déclaré ceci   » Si la Tunisie bat le Burkina Faso et avec le résultat du match Maroc-Egypte, on est sûr d’avoir en finale un pays arabe et musulman ». Par ignorance, il ne sait pas que parmi les équipes d’Afrique, il y a des joueurs qui ne sont pas arabes mais qui sont musulmans. Tout comme il y a des Arabes qui ne sont pas musulmans. De plus cette velléité à tout ramener à  l’islam rappelle les épopées lointaines des guerres de religion, ce qui constitue une grave entorse à l’éthique car le football est censé fédérer et rassembler toutes les confessions  et c’est sa raison d’être justement si ce ne sont ces commentateurs d’ici et de l’outremer qui en font un terrain de bataille des religions, des idéologies et des races quoique pour ces dernières, il faut tout simplement reprendre le mot du philosophe selon lequel « il n’y a pas de race noire, blanche ou jaune mais une seule race, la race humaine». Aussi est-il dangereux de s’aventurer sur ce terrain des clubs défendant une religion tout comme nous sommes stupéfaits de voir se prosterner sur le gazon les joueurs de notre équipe nationale chaque fois qu’ils marquent un but. Déjà du point de vue strict de la religion, le sol d’un stade foulé par autant de souliers, est impur donc impropre à la prosternation. D’autre part, cette manière de mêler sa foi à toutes les sauces et de l’étaler de manière aussi ostentatoire, est fortement déconseillée par les préceptes de l’islam qui recommande la discrétion et de la tenue, loin de tout étalage. Ainsi selon la logique absurde que la coupe d’Afrique va être remportée par des musulmans rappelle ce très récent décret du président américain qui vient d’interdire l’accès son territoire aux musulmans considérés tous comme de potentiels terroristes! Poseur de bombes parce que musulman, champion de football et roi d’Afrique parce que musulman, il y a là des relents de guerre de religion qui pointent le bout de l’épée…Restons au stade du football.

 

 

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES