26.9 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022
AccueilÉditoLa culture de l’impunité

La culture de l’impunité

Toute augmentation des tarifs de transport est illégale. C’est le ministre des Transports lui-même qui le déclare. Pourtant dans la pratique, les opérateurs privés ont majoritairement ajouté 10 dinars au prix du billet sans que les citoyens ne soient prévenus. Cela s’est fait au début de cette année et les usagers n’ont eu d’autre choix que de s’exécuter et payer. Parce que nous sommes dans une configuration sociale où les corporations défient l’autorité de l’Etat, assurés qu’ils croient de l’impunité totale. En effet qui va intervenir pour mettre fin à ces augmentations illégales? Les bus servant de transports publics ont toujours appliqué leurs propres règles, se gaussant allègrement de toute législation et si vous n’êtes pas contents, allez donc vous plaindre! Souvent en surcharge, confiés à des jeunes chauffeurs et des receveurs mal ou pas éduqués du tout, se comportant comme des voyous, ces bus urbains sont jamais contrôlés hormis par les services d’ordre qui les arrêtent de temps en temps. Cette culture de l’impunité ne concerne pas uniquement les transports mais s’étale à d’autres domaines comme ces gardiens de parkings sauvages qui continuent à racketter les citoyens alors qu’officiellement il a été mis fin à leurs activités néfastes. L’impunité s’étale à tous les commerces et des épiciers augmentent les prix de leurs marchandises selon leur bon vouloir sans que personne ne trouve à redire, sauf bien sûr les clients devenus les otages de cette politique de racket devenue nationale. De plus il n’y a pas que l’augmentation illégale des produits de consommation, il y a aussi les commerçants véreux  qui arrivent à fourguer une marchandise périmée ou impropre à la consommation : chaque jour que Dieu fait, les services d’hygiène des quantités considérables de poulet avarié, de viande hachée congelée vendue comme fraiche…Jusqu’aux restaurants qui proposent du poisson congelé présenté comme frais. Aucun scrupule.

 

 

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES