Le complexe de la Société Algerian Qatari Steel (AQS): Un fleuron du partenariat interarabe dans la sidérurgie

0
147

Le complexe de la Société Algerian Qatari Steel (AQS) implanté dans la zone industrielle de Bellara, commune d’El Milia(dans la wilaya de Jijel, 400 km à l’est d’Alger) constitue le fruit d’un partenariat économique interarabe «exemplaire». Le directeur général adjoint de AQS, Sofiane Chaïb Setti, a indiqué que le lancement, le 1er novembre en cours, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et l’Emir de l’Etat du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, du projet d’extension de ce complexe, en marge des travaux du 31e sommet de la Ligue des Etats arabes, constitue un jalon important dans la poursuite des performances réalisées par AQS, et la confirmation d’une réussite exemplaire du partenariat économique interarabe. M. Chaïb Setti a révélé que le projet d’extension consiste à réaliser l’étude de faisabilité, conjointement à l’étude du marché local dans la perspective de réduire l’importation des produits sidérurgiques, ainsi que l’étude du marché méditerranéen et la prospection du marché mondial, en plus de l’étude du volet qualité des produits demandés sur ces marchés. «Cette étude technico-économique permettra au complexe qui couvre une superficie de 216 hectares, de diversifier le produit, de réduire les importations des produits sidérurgiques tout en gagnant des parts de la demande exprimée sur les marchés étrangers, et à contribuer à diversifier et à élargir les exportations hors hydrocarbures », a-t-il précisé. M. Chaïb Setti a ajouté qu’« une fois les prévisions arrêtées en 2017 (date du lancement de la production), atteintes par la mise sur le marché des divers produits, (rond à béton toutes dimensions confondues, fil machine et autres), AQS enrichira sa gamme par la production de tubes, rails et autres articles qui seront définis au terme de l’étude en cours, devant être finalisée à la fin du deuxième semestre de l’année 2023 ». Il a indiqué, en outre, que l’extension  du complexe aura un impact des plus bénéfiques à l’échelle nationale, en mettant à la disposition des clients une large palette de produits et en contribuant à la création de postes d’emplois directs, puisque l’effectif passera de 2400 à 4000 travailleurs, en sus de milliers d’emplois indirects. M. Chaib Setti a également signalé que le complexe qui dispose de neuf unités de production, a réalisé, fin octobre passé, 1,1 million de tonnes, un chiffre qui devra être porté au terme de l’année 2022, à 1,3 million de tonnes dont 80% pour le marché local, les 20% restant étant destinés à l’exportation vers l’Europe, l’Afrique, l’Asie et l’Amérique pour une valeur de 150 millions de dollars, ajoutant que la production atteindra les quatre millions de tonnes, avec la mise en production du plan en cours de mise en œuvre.

La zone industrielle de Bellara d’une superficie de 523 ha fait l’objet actuellement de travaux d’aménagement lancés par la wilaya de Jijel, nécessaires à la réalisation de l’extension du complexe AQS, dont l’impact économique sur la wilaya de Jijel sera notable, a-t-il souligné. Pour sa part, le directeur de l’Industrie de la wilaya de Jijel, Mohamed Amine Bouchemal,  a souligné que la zone industrielle de Bellara dispose de 223 lots d’investissement, dont 110 ont été attribués, les 113 autres étant réservés à de futurs investisseurs. De son côté, Chemsseddine Chetouane, chef de service urbanisme et architecture à la Direction de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction de la wilaya de Jijel, a fait savoir que la direction travaille d’arrache-pied pour parachever les travaux d’aménagement de la zone industrielle dont le taux d’avancement est à 90%, ajoutant qu’une enveloppe financière de trois milliards de dinars a été réservée à ces travaux devant permettre aux projets d’investissement de voir prochainement le jour.

Islam Chiheb /Ag.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here