Les différentes factions ont signé la Déclaration d’Alger: L’unité palestinienne se concrétise sous l’égide du Président Tebboune

0
198

C’est sous l’égide et la supervision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, que s’est concrétisée, jeudi à Alger, l’unité palestinienne après trois jours de pourparlers et de discussions entre les différentes factions. La signature de la Déclaration d’Alger qui a couronné les travaux de cette rencontre, constitue une victoire éclatante et un succès grandiose pour la diplomatie algérienne et ses efforts pour la réconciliation palestinienne et vient concrétiser l’objectif de rassemblement auquel aspire tout un chacun.

La Déclaration d’Alger est considérée comme une plateforme solide pour la réalisation de l’unité entre les différentes factions palestiniennes qui ont réalisé un consensus sans précédent lors de cette conférence. A cette occasion, les participants ont exprimé leur gratitude pour les efforts et le rôle de l’Algérie et du Président Tebboune dans le rassemblement des Palestiniens, notamment avant la tenue du Sommet arabe d’Alger, prévu début novembre, qui consacrera la centralité de la cause palestinienne. Ils ont également salué la position constante de l’Algérie en faveur de la cause palestinienne. Le Président Tebboune a réuni, le 5 juillet dernier à Alger, à l’occasion du soixantenaire du recouvrement de la souveraineté nationale, le président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas et le chef du bureau politique du Mouvement palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh, une rencontre historique intervenue après un froid de plusieurs années. Le président de la République a révélé, fin juillet dernier, que l’Algérie œuvrait à abriter une réunion des factions palestiniennes avant le sommet arabe. M. Tebboune a souligné, lors de sa rencontre périodique avec les représentants de la presse nationale, que l’Algérie «jouit de toute la crédibilité» pour pouvoir réconcilier les factions palestiniennes, étant «le seul pays qui n’a pas de calculs étroits à ce propos, de même qu’il se tient aux côtés de l’Organisation de libération de la Palestine en tant qu’unique représentant légitime du peuple palestinien». «Sans unité et sans unification des rangs, l’indépendance de la Palestine ne saurait être réalisée», a affirmé le Président Tebboune. Pour leur part, les dirigeants et les chefs des délégations des factions palestiniennes ont salué le rôle éminent de l’Algérie et du Président Abdelmadjid Tebboune en faveur de l’unité palestinienne. Des dirigeants et les chefs des délégations des factions palestiniennes ont affirmé à l’unanimité que la Conférence de rassemblement des Palestiniens abritée par l’Algérie «prouve par les paroles et les actes» que l’Algérie sera toujours un soutien pour le peuple palestinien jusqu’à l’établissement de son Etat indépendant. Pour le chef du Bureau politique du mouvement palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh, «cette initiative bénie est de bon augure pour le peuple palestinien». «Nous sommes satisfaits des résultats de cette conférence, marquée par la franchise, l’interaction positive et la compréhension. Je me félicite que cette noble démarche ait été parrainée par l’Algérie», a-t-il ajouté. Le membre du Comité central du mouvement Fatah, Azzam Al-Ahmad, a, quant à lui, souligné que l’initiative algérienne «vient mettre fin à une division inter-palestinienne de plus de 15 ans, qui a affaibli la cause palestinienne». «Lorsque toutes les portes se ferment devant nous, nous ne trouvons à nos côtés que l’Algérie, toujours prête à nous ouvrir les bras», a-t-il affirmé. De son côté, le chef de l’Initiative nationale palestinienne (INP), Mustafa Barghouti, a indiqué que la Conférence de rassemblement pour l’unité palestinienne, revêt «une forte signification et traduit le soutien continu à la Palestine, notamment en cette période difficile marquée par l’escalade sioniste inique et ses tentatives en vue de bafouer tous les droits du peuple palestinien». «Aujourd’hui, la voix s’est élevée haut de la terre d’Algérie pour appeler les différentes factions palestiniennes au rassemblement et à l’unité, et c’est là une grande victoire pour la question palestinienne», s’est-il réjoui. Le membre du bureau politique du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), Merouane Abdel Aâl, a valorisé le rôle prééminent de l’Algérie, sous la conduite du Président Abdelmadjid Tebboune, dans la réunification des rangs palestiniens, ainsi que «le souci permanent de l’Algérie de suivre les affaires internes palestiniennes, à travers ses démarches pour surmonter les divisions et adhérer à un seul objectif, à savoir, l’établissement de l’Etat palestinien indépendant». Le secrétaire général du Front de lutte populaire palestinien (FLPP), Ahmed Majdalani, a affirmé, de son côté, que «la Conférence prouve indéniablement l’intérêt que porte l’Algérie à la cause palestinienne, par les paroles et les actes, l’Algérie qui est depuis toujours un soutien pour le peuple palestinien, a un rôle prédominant dans la réalisation de ses objectifs nationaux, à savoir le droit de retour des réfugiés et l’établissement de l’Etat palestinien indépendant». Le membre du Bureau politique du Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), Salah Nasser, a qualifié la Conférence d’Alger de «grand exploit en vue de tourner la page des divisions», saluant à ce propos le rôle majeur que joue l’Algérie pour «mettre en exergue les dénominateurs communs entre les frères palestiniens et ses démarches visant à rapprocher les factions palestiniennes et à bannir les désaccords», des démarches qui ont contribué à surmonter les obstacles, a-t-il soutenu. Pour sa part, le chef de la délégation du Front national de libération de la Palestine, Ramzi Rabah, a déclaré: «nous vivons une journée mémorable dans l’histoire du peuple palestinien, la réconciliation nationale palestinienne a eu lieu en terre d’Algérie et toute la Nation arabe se réjouit maintenant de cet accord historique et ses retombées positives sur la question palestinienne». Dans le même ordre d(idées, la membre du Bureau politique du Front démocratique palestinien, Mona Khaldat, a, quant à elle, salué l’initiative algérienne qui renforce la cohésion des différentes composantes nationales palestiniennes, formant le vœu que la Déclaration d’Alger servira de plateforme solide pour le renforcement de l’unité palestinienne.

T. Benslimane

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here