26.9 C
New York
vendredi, décembre 2, 2022
AccueilSportsLes Verts en Europe: Belaili étincelant, Mahrez range son frein

Les Verts en Europe: Belaili étincelant, Mahrez range son frein

Les semaines se suivent, mais ne se ressemblent pas pour nos internationaux évoluant en Europe. Certains connaissent des jours heureux, d’autres le sont moins, mais en football tout peut changer ou évoluer dans un sens comme dans l’autre.

Mais ce dont il faut craindre le plus pour un joueur, est la blessure qui pourrait lui être très préjudiciable. Dieu merci, nos Verts y sont épargnés, même si Youcef Atal n’a pas pu participer au match de son équipe, l’OGC Nice face à l’AJ Auxerre (1 -1), à cause d’un petit bobo, mais il sera opérationnel dès le week-end prochain. Un match dans lequel Andy Delort s’est illustré en marquant le seul but niçois, mais il est malheureusement sorti ensuite sur blessure, mais a priori il n’y a rien d’alarmant. Le baroudeur algérien devait toutefois passer, hier, des examens pour connaître la nature exacte de sa blessure. L’autre attaquant des Verts, Islam Slimani, a connu quant à lui, un dimanche noir, tout comme son compatriote Haris Belkebla. Leur équipe, Brest, a lourdement chuté à Nantes (4 -1), ce qui la condamne pour le moment à la place de lanterne rouge. Malgré le départ surprenant de Youcef Belaïli et le limogeage du coach Der Zakarian, rien n’a changé au sein du club breton. En revanche, Belaïli a fait une entrée tonitruante dans sa nouvelle équipe Ajaccio. Il a été à l’origine de l’égalisation (1 – 1) à Troyes, alors que les Corses s’acheminaient vers une nouvelle défaite. Deux coups de rein dont il a le secret et un petit-pont qu’il collectionne et affectionne ont mis la défense troyenne dans le vent, ce qui a permis à son équipier El Idrissy de niveler la marque. Décidément, l’enfant terrible d’El Bahia fait toujours l’actualité que ce soit sur ou en dehors du terrain. Il fait souvent parler de lui pour ses qualités indéniables de footballeur, mais aussi pour ses sorties extra sportives parfois déroutantes.

Il n’en reste pas moins un talent pur qu’on ne cessera pas d’apprécier et d’aimer. « On connaît tous les qualités de Youcef. Pour nous, c’est un plus énorme, on a la chance d’avoir un joueur de cette qualité dans notre effectif», a reconnu son coach Olivier Pantaloni à la fin de la rencontre. Il en est de même pour Riyad Mahrez dont les qualités ne sont plus à prouver au plus haut niveau. Cependant, il connaît un début de saison quelque peu compliqué. On le croyait sur une courbe ascendante, surtout après avoir été titularisé la semaine dernière, mais le penalty raté contre le FC Copenhague, lors du match de la Ligue des champions, l’a de nouveau relégué au statut de remplaçant. D’ailleurs, il n’a pas été incorporé, dimanche, lors de la défaite (1 -0), de Man City à l’occasion du choc de la Premier League contre Liverpool. Pep Guardiola n’a pas jugé bon de l’incorporer alors que son équipe était menée au score et avait besoin d’un attaquant supplémentaire pour tenter d’égaliser. Ce qui lui a valu quelques critiques des fans et des observateurs qui n’ont pas compris le coaching du technicien espagnol. Mahrez doit ronger son frein et attendre des jours meilleurs, surtout qu’il n’a nullement l’intention de quitter les Citizens.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES