26.9 C
New York
dimanche, novembre 27, 2022
AccueilSportsLigue 1: La JSK, un club dans la tourmente

Ligue 1: La JSK, un club dans la tourmente

En dépit d’une qualification inespérée à la phase des poules de la Ligue des champions, la JSK s’enfonce dans la crise après un début de championnat complètement raté.

Du coup, l’équipe dirigeante est fragilisée, d’autant qu’elle était déjà contestée par une frange des supporters, notamment les nombreux partisans de l’ancien président Cherif Mellal. La défaite enregistrée contre l’éternel rival, le MCA, ce dimanche, a mis le club dans une situation exécrable. Il s’agit du cinquième revers de la JSK en huit matchs joués en championnat pour une seule victoire. Un bilan catastrophique qui hypothèque sérieusement l’avenir du club en Ligue 1. L’équipe occupe actuellement l’avant-dernière place au classement avec 5 points au compteur. C’est indigne d’un club de l’envergure, de la dimension de la JSK et de ce qu’il représente, estiment les fans qui pointent du doigt la gestion maladroite du président Yazid Yarichène. Ce dernier impute, pour sa part, la faute à l’ancien coach de l’équipe, le Belge José Riga. Son remplaçant, Abdelkader Amrani, avoue de son côté, qu’avec le groupe dont il dispose actuellement, il ne peut pas faire mieux. Il appelle à la grande mobilisation pour remonter la pente, même s’il reconnaît la difficulté de la tâche qui lui incombe. Certes, la situation n’est pas désespérée, d’autant qu’il reste beaucoup à jouer, mais tous les clignotants sont au rouge. On en est conscient au sein du club dont les dirigeants se rendent compte qu’ils se sont trompés sur toute la ligne durant l’intersaison. Ils paient ainsi leur mauvais casting au niveau du staff technique, mais aussi parmi les joueurs recrutés dont l’apport est quasi nul. Par ailleurs, la JSK souffre sur le plan financier, à l’instar de la majorité des équipes de la Ligue 1. Pourtant, lors de leur prise de pouvoir, Yarichene et son équipe pensaient pouvoir régler définitivement le problème. Mais au fil du temps, ils ont compris que tous ceux qui ont promis de les aider les ont finalement laissés tomber. Du coup, ils se sont retrouvés seuls à gérer un club avec des moyens très limités. Ils sont désormais livrés à eux-mêmes face à la colère des fans qui ne supportent pas de voir leur équipe flirter avec la relégation, alors que la JSK a fini l’exercice précédent à la deuxième place au classement. Il faut dire aussi que la guerre des clans que se livrent depuis quelque temps les supporters n’arrange rien à la situation inquiétante du club. On peut le constater sur les réseaux sociaux où certains fans se réjouissent des difficultés actuelles de leur équipe. La seule manière pour eux de se débarrasser du clan de Yarichene. D’autres appellent à l’ouverture du capital du club pour permettre l’arrivée de nouveaux dirigeants qui viendront donner un nouveau départ au club.  Pour eux, c’est la seule solution pour sortir la JSK de l’ornière, en l’absence du soutien des pouvoirs publics. En attendant, la JSK continue de manger son pain noir et les véritables supporters se demandent jusqu’à quand ?

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES