Ligue 1 Mobilis: Le CRB va-t-il écraser la concurrence ?

0
75

Même si on n’a pas encore abordé la phase retour, le CRB semble bien parti pour conserver son titre et remporter au passage le quatrième sacre de suite. Ce qui serait un formidable exploit jamais réalisé en championnat. Visiblement, les Belouizdadis sont aujourd’hui au-dessus de la concurrence, ils le démontrent match après match. Seule formation invaincue, le CRB a pris les commandes du championnat pour la première fois de la saison grâce à sa victoire, mardi, sur le CSC (2-1) qui occupait provisoirement le fauteuil de leader auparavant.

Les Rouge et Blanc possèdent en plus deux matchs en retard à jouer par rapport à leurs poursuivants immédiats. Est-ce à dire que le championnat est plié, alors qu’on est qu’à la 12e journée ? On ne peut pas l’affirmer, car il peut y avoir des rebondissements dans les semaines à venir, mais force est de constater que personne n’arrive à suivre le rythme imposé par le Chabab pour le moment.

Le CSC et l’ESS résistent comme ils peuvent, alors que le MCA et l’USMA, les autres candidats au titre, gâchent de précieuses munitions, comme ce fut le cas mardi. Les deux clubs algérois n’ont pu faire mieux que match nul respectivement face au Paradou et le NC Magra, permettant au CRB de prendre le large. Vont-ils le revoir ? Pas sûr. En tout cas, il va falloir se mettre à son niveau pour ne pas le perdre de vue. Sur le papier le MCA et l’USMA et un degré moindre l’ESS, ont les moyens humains et matériels pour rivaliser avec le leader, mais concrètement ils manquent de régularité en alternant le bon et le moins bon, contrairement au CRB dont le parcours est exemplaire jusqu’à présent. Son riche effectif, sa maturité et sa confiance acquise après les sacres des trois saisons écoulées lui permettent de bien gérer la compétition. Rien ne montre que les poulains de Nabil Kouki vont baisser de rythme lors des prochaines journées. On aura une autre indication, ce samedi, à l’occasion de la réception du MCA pour le compte du match retard de la 5e journée. Un derby explosif au cours duquel les Mouloudéens joueront à quitte ou double. Ils n’ont pas le droit à la défaite sous peine de se faire larguer. Autre rencontre au sommet, ce samedi, celle qui mettra aux prises au stade de Dar Beïda, l’USMA à l’ESS. Deux formations du haut du tableau qui sont obligées de gagner pour rester au moins dans le sillage du leader. C’est le cas également du CSC qui rendra visite à Saoura, un peu en retrait pour le moment, mais qui reste redoutable à domicile. Dans le bas du classement, la JSK est toujours relégable, malgré le nul ramené de Biskra, cette semaine. Les Canaris auront néanmoins l’occasion de s’extirper de la zone rouge à condition de battre le Paradou à Tizi-Ouzou. Ce qui n’est pas une mince affaire. Gageons qu’avec l’arrivée de Mobilis qui a racheté 80% des parts du club, devenant du coup le propriétaire majoritaire de la JSK, la stabilité, la sérénité et la confiance vont revenir.

Ali Nezlioui

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here