Lutte antiterroriste : 350 terroristes «neutralisés», 125 abattus et de grandes quantités d’armes saisies en 2016

0
1168

Pas moins de 350 terroristes ont été neutralisés depuis le début de l’année, selon un bilan de l’Armée nationale populaire (ANP) publié dans la revue institutionnelle El Djeïch du mois de décembre. Dans ce dernier numéro, l’ANP publie également les chiffres des saisies de matériels divers (armes, véhicules…), le nombre de terroristes neutralisés et les quantités de drogues saisies. Au titre de la lutte antiterroriste et contre le crime organisé, l’Armée algérienne a abattu 125 terroristes.

À ceux-là s’ajoute un nombre de 225 terroristes arrêtés. Au total, l’ANP a donc neutralisé 350 terroristes au cours de l’année écoulée, indique El Djeïch. Par ailleurs, les soldats algériens ont également mis 414 narcotrafiquants et 2615 contrebandiers hors d’état de nuire. Ainsi, les éléments de l’ANP ont saisi près de 111 000 kg de kif traité et 1,84 million de litres de carburants, détaille la revue mensuelle de l’armée.

Des armes lourdes saisies en quantité

L’ANP a également saisi de grandes quantités d’armes et de munitions. Les plus significatifs sont les missiles anti-aériens, au nombre de 6, toujours selon la même source. L’on retrouve également dans cet inventaire 1 lance-missile de type Strela, des roquettes anti-hélicoptères (17) avec un «panier de lancement», 2 lance-missiles de type RPG-2 ou 5 lance-roquettes RPG-5 et 18 autres RPG-7, précise El Djeïch.

De plus, les patrouilles militaires ont saisi 18 mines anti-char et 2 195 mines antipersonnel. L’on retrouve également 668 fusils automatiques Kalachnikov, une vingtaine de mitrailleuses lourdes (calibres de 12,7 mm et 14,5 mm), des dizaines de fusils sniper, de mortiers et autres armes artisanales, toujours, selon la revue de l’ANP. Les munitions et explosifs ne sont pas en reste : près de 190 000 balles de différents calibres, 1 244 chargeurs divers et plus de 24 000 cartouches de fusils. L’institution militaire comptabilise également des centaines de roquettes saisies, dont 338 pour RPG-7, 640 obus de mortiers. En termes d’explosifs, l’ANP indique avoir saisi 2 556 kg de produits chimiques pour leur fabrication, 10 ceintures explosives et près de 650 kilogrammes de dynamite, entre-autres substances explosives.

Des moyens logistiques importants

Outre, les armes et munitions, les «terroristes et criminels» disposent d’importants moyens logistiques. L’ANP a ainsi détruit 458 casemates et abris durant cette année, en plus de la saisie de 447 véhicules tout-terrain, 258 camions et 340 véhicules. Par ailleurs, 1 035 détecteurs de métaux, 3 384 marteaux-piqueurs et 458 groupes électrogènes ont été récupérés par les éléments de l’Armée nationale populaire, indique la même source.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here