26.9 C
New York
mardi, novembre 29, 2022
AccueilSportsMatchs amicaux: Quels adversaires et quels stades pour les Verts ?

Matchs amicaux: Quels adversaires et quels stades pour les Verts ?

A moins d’un mois de la fenêtre Fifa du mois de novembre, l’équipe nationale n’est toujours pas fixée sur son programme. Pour rappel, les Verts doivent en principe disputer deux matchs amicaux, le premier en Algérie, le deuxième à l’étranger.

Mais pour le moment, on ne connaît ni le nom de ses adversaires, ni le stade qui doit abriter sa première rencontre, encore moins le pays devant les accueillir pour le second match. Tout cela ne fait pas très sérieux, surtout en l’absence totale de communication au niveau de la FAF. Du coup, l’opinion sportive est livrée à la spéculation des réseaux sociaux et des sites spécialisés qui occupent la place vide laissée par la Fédération. Difficile de s’y retrouver dans ce fatras d’informations et de nouvelles qui évoluent tous les jours, voire toutes les heures. Visiblement, les dirigeants tardent à régler les détails de ces deux rencontres programmées le mois prochain, ce qui explique leur silence à ce sujet. Peut-il y avoir du changement, voire l’annulation d’un des deux matchs ? Tout est possible, surtout pour la rencontre prévue contre la Suède le 19 novembre. Une rencontre qui devait se dérouler au Stade Vélodrome de Marseille, mais la Préfecture des Bouches-du-Rhône a refusé de l’accueillir, craignant des débordements des supporters algériens. Le même avis défavorable a été réservé par les autorités locales du Havre et de Sochaux, jugeant le match à « hauts risques » pour leur ville respective. Du coup, on ne sait pas où se tiendra cette joute amicale. On parle de Stockholm, du stade du 5-Juillet et même du Qatar, mais ça reste juste des spéculations peu évidentes. Personne aujourd’hui n’est capable de dire où cette rencontre se déroulera, si elle se déroule bien sûr. Car le risque de son annulation n’est pas à écarter, surtout si le les deux parties ne trouvent pas un terrain d’entente au sens propre et figuré du terme. En ce qui concerne la première rencontre, elle devrait se tenir à Constantine. C’est du moins ce qu’annoncent les autorités locales, en dépit des réserves du président de la FAF, Djahid Zefizef, sur l’état du terrain du stade Chahid Hamlaoui. En effet, lors de sa récente visite à Cirta, le patron de la Fédération a déploré le mauvais état du gazon qui a pourtant été retapé en prévision du CHAN. On ne connaît pas encore l’avis du coach national sur le sujet. C’est le flou à ce propos tout comme sur l’adversaire qui doit donner la réplique aux camarades de Mahrez le 16 novembre prochain. On cite trois potentiels sparring-partners. Il s’agit de l’Afrique du Sud, du Mali et du Burkina Faso. Mais il n’y a rien d’officiel, même si les Sud-Africains tiennent la corde. Il faut attendre que les dirigeants de la FAF sortent de leur mutisme pour éclairer notre lanterne, car pour le moment on navigue dans le flou total.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES