ONU: La 4e Commission a adopté une série de projets de résolution en faveur de la Palestine

0
41

La 4e Commission des Nations unies, chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation, a achevé les travaux de sa 77e session en adoptant six projets de résolution en faveur de la Palestine et le programme de travail de la prochaine session de 2023, rapporte, samedi, l’ONU sur son site. À l’issue des mises aux voix, la 4e Commission de l’ONU a adopté six projets de résolution consacrés aux pratiques et activités d’implantation de l’entité sioniste dans les territoires  occupés et à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), ainsi que le programme de travail de sa prochaine session, en 2023, a précisé la même source.  Le projet de résolution portant sur les pratiques de l’occupant sioniste affectant les droits humains du peuple palestinien en Palestine occupée, y compris Al Qods-Est, a été adopté par 98 voix pour, 17 contre et 52 abstentions. La Commission a également adopté, par 148 votes en faveur, 3 votes contre et 22 abstentions, un projet de résolution relatif au Golan syrien occupé, par lequel l’Assemblée générale demanderait à l’entité sioniste de renoncer à modifier le caractère physique, la composition démographique et le statut juridique de ce territoire, et en particulier de renoncer à y établir des implantations, d’imposer aux citoyens syriens du Golan la nationalité de l’occupant et de renoncer à ses mesures de répression à l’égard de la population.  En outre, la 4e Commission a adopté le projet de texte portant sur les colonies de peuplement de l’entité sioniste en Palestine occupée, y compris Al  Qods-Est, et le Golan syrien occupé, par 150 voix pour, 8 contre et 14 abstentions, exigeant «une fois de plus l’arrêt immédiat et complet» des activités de peuplement de l’entité sioniste dans l’ensemble de la Palestine occupée, «mesure indispensable pour sauvegarder la solution des deux Etats sur la base des frontières d’avant 1967». Elle a condamné, à cet égard, notamment les activités de peuplement en Palestine occupée, ainsi que la confiscation de terres, la perturbation des moyens d’existence de même que le transfert forcé de civils et l’annexion de territoires, interpellant l’entité sioniste «d’enquêter sur tous les actes de violence perpétrés par des colons contre des civils palestiniens  et leurs biens, et qu’il soit mis fin à l’impunité qui y règne». Auparavant, la Commission a adopté trois projets de texte consacrés aux opérations de l’UNRWA, par lesquels l’Assemblée déciderait d’envisager d’augmenter progressivement la dotation de l’Office provenant du budget ordinaire de l’Organisation, tout en engageant les Etats et les organisations à maintenir ou augmenter leurs contributions volontaires.  Dans ce chapitre, la 4e Commission a adopté la résolution portant sur l’aide aux réfugiés de Palestine, par 165 voix pour, une contre et 10 abstentions, avec la prorogation du mandat de l’Office jusqu’au 30 juin 2026. Enfin, la Commission a adopté un projet de résolution relatif à son programme de travail et son calendrier pour la 78e session de l’Assemblée générale, dont les travaux se dérouleraient du 28 septembre au 9 novembre 2023.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here