Palestine: Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien

0
86

En 1977, l’Assemblée générale des Nations unies a prié le Secrétaire général de l’ONU d’organiser chaque année, en consultation avec le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, une Journée de solidarité avec le peuple palestinien (résolution 32/40 B, du 2 décembre 1977). La date du 29 novembre a été retenue en raison de sa signification particulière pour le peuple palestinien. En effet, ce jour-là en 1947, l’Assemblée générale a adopté, la résolution A/RES/181 (II), qui prévoyait le partage de la Palestine en deux États. À la date du 29 novembre, le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien et l’Assemblée générale se réunissent chaque année en séance extraordinaire pour célébrer la Journée au Siège de l’ONU à New York. En outre, en 2005, l’Assemblée générale des Nations unies a prié le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien et la Division des droits des Palestiniens d’organiser, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 29 novembre, une exposition annuelle sur les droits des Palestiniens ou une manifestation culturelle, en coopération avec la Mission permanente d’observation de la Palestine auprès de l’Organisation des Nations unies. À cette occasion, elle a également encouragé les États Membres à continuer d’apporter un large soutien aux activités organisées pour marquer la Journée et d’attirer activement l’attention sur ces événements commémoratifs.

Séminaire international des médias sur la paix au Moyen-Orient

Le 29 novembre est la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien depuis 1978 sur la base de l’appel lancé par l’Assemblée générale des Nations Unies. L’obtention par la Palestine de la place qu’elle mérite en tant que membre souverain et égal de la communauté internationale est le plus grand désir du monde arabe. Dans ce contexte, la Ligue demande l’application de la résolution du conflit israélo-palestinien, conformément, à la vision de la paix avec deux États existant côte à côte dans la paix et la sécurité, dans des frontières sûres et reconnues, sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU, la Feuille de route et l’Initiative de paix arabe.

Deux enfants Palestiniens  sauvagement agressés par les forces  sionistes à Al Qods occupée

Deux enfants Palestiniens ont été «sauvagement» agressés samedi, par les forces d’occupation sionistes dans la région de Bab Al Amoud à Al Qods occupée, avant de les arrêter, a rapporté l’agence palestinienne de presse, Wafa, citant son correspondant. Les forces d’occupation sionistes «ont arrêté deux enfants de la région de Bab Al Amoud après les avoir battus, et leur identité est inconnue jusqu’à présent», selon la même source. Les deux enfants ont été emmenés au centre de détention et d’interrogatoire dans la même ville, a ajouté Wafa. Lundi, le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a appelé, à la protection internationale des enfants palestiniens suite à une nouvelle attaque «barbare commise par des colons terroristes» contre un enfant palestinien, sauvagement battu et blessé au visage. A Jénine, des dizaines de Palestiniens ont été blessés, et asphyxiés samedi soir, dans les villages de Rummana et Jaba, lors d’un assaut des forces sionistes, ont indiqué des sources locales. Ces dernières semaines, les agressions sionistes contre les Palestiniens et leurs biens ont pris une ampleur sans précédent, y compris des attaques perpétrées par des colons.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here