Palestine: L’ONU souligne l’importance d’apporter de l’espoir aux Palestiniens

0
68

Le président de l’Assemblée générale des Nations unies Csaba Korosi, a souligné, mardi, l’importance d’apporter de l’espoir aux Palestiniens, et en particulier à la jeune génération.  «Nous savons par expérience que rien ne renforce davantage l’insécurité et la violence que les perspectives moroses et le désespoir. Nous devons trouver un moyen de redonner espoir aux Palestiniens, en particulier à la jeune génération», a déclaré M. Korosi lors d’une réunion spéciale de l’Assemblée générale pour marquer la Journée internationale de la solidarité avec le peuple palestinien, coïncidant avec le 29 novembre de chaque année. Csaba Korosi a appelé à la nécessité de déployer des efforts pour restaurer l’espoir dans l’idée que tous les êtres humains sont nés égaux et ont le droit de jouir des mêmes droits humains, l’espoir dans l’idée que la prospérité ne peut pas être un jeu à somme nulle, mais plutôt le résultat d’une entreprise stratégique basée sur un compromis historique, l’espoir que ce conflit ne se poursuivra pas éternellement. Il a appelé la communauté internationale à faire preuve de solidarité avec le peuple palestinien par des démarches concrètes, en fournissant à l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens les moyens nécessaires pour accomplir son travail et sauver des vie. La Bolivie réaffirme son soutien au droit du peuple palestinien à l’autodétermination.

La Bolivie a exprimé sa solidarité avec la Palestine et son soutien au droit de son peuple à l’autodétermination

A l’occasion de la «Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien», célébrée chaque année le 29 novembre, a rapporté, mercredi, l’agence de presse Wafa. Dans un communiqué de presse, le ministère bolivien des Affaires étrangères a exprimé, mardi, «la solidarité de son pays avec le gouvernement et le peuple palestiniens», à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, qui a été adoptée par la résolution 40/32 de l’Assemblée générale des Nations unies en 1977. Il a ajouté que la Bolivie «espère trouver une solution durable qui inclut le respect du droit du peuple palestinien à l’autodétermination, à travers la pleine reconnaissance de l’Etat de la Palestine». L’Etat bolivien exprime aussi «son amitié permanente et sa volonté de parvenir dans un avenir proche à un accord juste et durable qui garantisse les droits du peuple palestinien frère», souligne le communiqué. La Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien constitue une occasion pour réaffirmer le soutien à ce peuple opprimé dans sa lutte légitime pour le recouvrement de sa liberté et l’établissement de son Etat indépendant avec Al Qods pour capitale. L’ONU a retenu en 1977 la date du 29 novembre pour la célébration de la «Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien» coïncidant avec l’adoption de la résolution 181/1947 par l’Assemblée générale des Nations unies.

La Tunisie appelle la communauté internationale à protéger le peuple palestinien

La Tunisie a appelé, mardi, la communauté internationale à «prendre immédiatement les mesures nécessaires pour garantir la protection du peuple palestinien». Dans un communiqué publié à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le ministère tunisien des Affaires étrangères a affirmé que «la relance de cette célébration intervient dans une circonstance caractérisée par une grande inquiétude face aux attaques brutales et graves violations dont sont victimes les civils palestiniens de la part des forces d’occupation et des groupes de colons». «Face à la persistance de ces graves violations et pratiques discriminatoires, la Tunisie renouvelle sa demande à la communauté internationale, en particulier au Conseil de sécurité des Nations unies, de prendre immédiatement les mesures nécessaires afin de garantir la protection du peuple palestinien et d’obliger les autorités d’occupation à s’abstenir de prendre pour cible des civils», peut-on lire dans le communiqué. A cet égard, la Tunisie a appelé la communauté internationale à «mettre fin au mépris de la puissance occupante du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité, dont la dernière en date est la résolution 2334 (2016), et à mobiliser ses efforts pour assurer la mise en œuvre immédiate et totale de la cessation des activités de colonisation sionistes au sein des territoires occupés».  La Tunisie «appelle également tous les acteurs régionaux et internationaux à œuvrer pour élever le niveau de réponse humanitaire afin d’aider le peuple palestinien à faire face aux répercussions des restrictions économiques de l’occupation, en particulier dans la bande de Ghaza assiégée, outre les effets de la pandémie de la COVID-19 et les défis mondiaux actuels». 

Aboul Gheith condamne l’escalade sioniste en Cisjordanie occupée

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheith, a condamné, mercredi, l’escalade des violences par les forces d’occupation sionistes contre des Palestiniens en Cisjordanie occupée. Selon un communiqué de la Ligue arabe, relayé par des médias, M. Aboul Gheith a dénoncé «le ciblage et le meurtre de Palestiniens de sang froid», exhortant la communauté internationale à «intervenir pour protéger les civils». Les violences contre les Palestiniens sont en hausse depuis le début de l’année en cours, selon le texte. La Ligue arabe a, par ailleurs, souligné que priver les Palestiniens de leurs droits politiques mettait en péril leur sécurité et nuit à toutes les parties.Mardi, cinq Palestiniens sont tombés en martyrs sous les balles des forces de l’occupation sioniste en Cisjordanie occupée.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here