Relations algéro-tunisiennes: Le Président Bouteflika réaffirme la volonté «sincère» de l’Algérie

0
1263

Dans un message qu’il a adressé à son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi, à l’occasion de la commémoration du 59e anniversaire des événements de Sakiet Sidi Youcef, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a réaffirmé la volonté «sincère» de l’Algérie de renforcer et de promouvoir les relations bilatérales privilégiées qui unissent les deux pays. Cela doit se faire, a expliqué le chef de l’Etat, de manière à «répondre aux aspirations des deux peuples frères algérien et tunisien pour davantage de coopération, de solidarité et de cohésion au mieux de leurs intérêts communs». Les relations algéro-tunisiennes ont connu, ces dernières années, une dynamique accrue à la faveur des échanges de visites de haut niveau et de la tenue de plusieurs sessions de commissions mixtes entre les deux pays. A ce titre, il y a lieu de rappeler la visite du chef de l’Etat tunisien en Algérie où il a eu des entretiens avec de hauts responsables algériens et a été reçu par le Président Bouteflika avec lequel il a évoqué la situation sécuritaire sur les frontières et la nécessité de coordonner les efforts entre les deux pays pour une lutte efficace contre la menace terroriste. La situation qui prévaut dans la région, notamment la crise en Libye, a été également au menu, dans la mesure où la dégradation de la situation sécuritaire dans l’espace maghrébo-sahélien est intimement liée à cette crise et ses conséquences dramatiques. Il faut dire à cet égard que la coopération sécuritaire entre les deux pays évolue de manière sûre dans toutes les spécialités et entre les différents services de sécurité algériens et tunisiens tant au niveau de l’armée, de la gendarmerie, des garde frontières que de la sûreté nationale Les perspectives de développement des zones frontalières ont été maintes fois examinées par les deux pays qui ont traité, en outre, des moyens d’activation des programmes de développement et des mécanismes de concrétisation des programmes et projets dans ces régions. La coopération bilatérale et son renforcement dans l’ensemble des domaines et secteurs seront également passés en revue lors de cette visite. Ceci, d’autant que les relations algéro-tunisiennes sont toujours qualifiées par les deux parties de «très bonnes» aux plans politique et économique, soulignant que toutes les conditions étaient réunies pour les raffermir davantage au mieux des intérêts des deux peuples. L’échange de visites entre les responsables des deux pays a permis à chaque fois d’évaluer les relations bilatérales et les impulser davantage, citant, notamment l’évolution du volume des échanges commerciaux, l’accroissement des investissements entre les deux pays, ainsi que du flux de la circulation des personnes. Désormais, et avec la stabilisation de la situation en Tunisie, il apparaît clairement que toutes les conditions sont réunies pour renforcer davantage les relations bilatérales, grâce notamment aux liens existant entre les deux peuples mais aussi à la volonté partagée par les uns et les autres en faveur de la consolidation de ces relations.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here