26.9 C
New York
dimanche, janvier 29, 2023
AccueilEconomieSaidal prévoit le lancement de nouvelles unités de production

Saidal prévoit le lancement de nouvelles unités de production

L’année 2017, entend être une année phare pour le groupe Saidal. Ce dernier prévoit de lancer, au cours de cette année, de nouvelles unités de production et ainsi élargir son activité. Le Directeur géné- ral de cette société publique, Yacine Tounsi informe qu’une enveloppe financière étatique de 20 milliards de DA allouée en deux tranches a été attribuée au Groupe. Cette enveloppe va permettre de concrétiser, pour l’année 2017, deux grands projets. Il s’agit en premier lieu de l’entrée en production des unités de fabrication de médicaments génériques et des unités spécialisées. Trois unités spécialisées dans la fabrication de génériques, devront être réceptionnées avant la fin du premier semestre 2017. La première sise à Cherchell se consacrera aux formes sèches avec une capacité annuelle de 25 millions unitésventes (uv), celle de Zemirli (El Harrach) pour les formes sèches également (55 millions uv) et celle de Constantine pour les formes liquides (28 millions uv), confie le directeur général. A noter que le groupe a signé récemment, un accord de partenariat avec la socié- té jordanienne Acdima portant sur la réalisation d’études de bioéquivalence en Algérie. Viendra ensuite la concrétisation du projet relatif à la production d’insuline Humaine, lancé en partenariat avec le groupe Novonordisk. L’unité de production sera sise à Constantine. S’inscrivant dans le même cadre, le directeur annonce que Saidal a investit dans la réalisation d’un nouveau Centre de Recherche et de Développement à la nouvelle Ville de Sidi Abdallah et compte se lancer dans la fabrication des médicaments issus de la biotechnologie particulièrement des bio-similaires et des vaccins. Outre cela, le même responsable informe que le Groupe qu’il préside prévoit la mise à niveau des sites existants. Ces sites devront donc être dotés de nouveaux équipements de production et de laboratoire. Tous ces projets, conclut Yacine Tounsi, vont permettre de couvrir les besoins nationaux en médicaments et partant réduire la facture d’importations. Celle-ci, notons-le, ayant augmenté de plus de 10% sur les huit premiers mois de l’année 2016, puis de 8% sur les neuf premiers mois de l’année 2016, pour finir en une hausse de plus de 5% au cours des onze premiers mois de 2016. En effet, une fois opérationnelle, ces projets permettront à Saidal de passer d’une capacité de production actuelle de «130 millions uv/an à plus de 300 millions uv/an». Le groupe Saidal, détient actuellement une part de marché de 16% au niveau national, sachant que le pays compte plus de 80 entreprises pharmaceutiques. Ce statut a pu être obtenu grâce à la production de plus de «200 médicaments répartis entre 20 classes thérapeutiques et sous diverses formes pharmaceutiques (sèche, pâteuse et liquide)».

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES