Selon le FMI: L’économie algérienne devrait croître de 4,7 % en 2022

0
113

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour l’économie algérienne en 2022 à 4,7%, soit le double de ses précédentes prévisions qui tablaient sur une croissance de 2,4%. C’est 2,3% de plus que ce qu’envisageait le FMI en avril dernier, selon son dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales, publié à l’occasion de la tenue des Assemblées annuelles conjointes avec la Banque Mondiale. Pour l’année 2023, le Produit intérieur brut (PIB) réel algérien devrait enregistrer une croissance de 2,6%, selon les nouvelles projections de l’institution de Bretton Woods, basée à Washington. Les précédentes prévisions en avril tablaient sur une croissance de 2,4%. Par ailleurs, le solde des transactions courantes de l’Algérie devrait  repasser à la zone positive, pour s’établir à 6,2% du PIB (contre 2,9 % anticipé en avril) et 0,6% du PIB en 2023. Le solde des transactions courantes représentait -2,8% du PIB en 2021, d’après le même rapport. Pour l’ensemble de la région Moyen-Orient et Asie centrale (MOAC), le FMI prévoit une croissance de 5% en 2022 et 3,6% en 2023, «des taux qui reflètent largement les perspectives favorables pour les pays producteurs des hydrocarbures».

Moussa O.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here