Tizi-Ouzou: Chute prévisionnelle de près de 50 % de la production d’huile d’olive

0
49

Une chute de près 50% de la production d’huile d’olive est prévue dans la wilaya de Tizi-Ouzou pour la campagne 2022/2023, comparativement à celle réalisée la saison précédente, a-t-on appris, auprès de la direction locale des services agricoles (DSA). Selon les chiffres communiqués par la DSA, la production d’huile d’olive attendue cette année est à peine de plus de 6 millions de litres contre un volume de 11,9 millions de litres produit durant la campagne 2021/2022. Elle est aussi en dessous des 7,4 de millions de litres d’huile produits pendant la campagne 2020/2021, a-t-on souligné. Cette baisse est liée au phénomène de saisonnement (l’alternance d’une année de bonne production et d’une année de faible production) qui caractérise la variété de l’olivier Chamlal qui occupe 90% de l’oliveraie de la wilaya, mais aussi aux conditions climatiques défavorables, enregistrées cette année. Il s’agit notamment du réchauffement climatique et du déficit hydrique (quasi- absence de pluie), ayant affecté les oliveraies du sud et sud-ouest de la wilaya, les olives ont commencé dès septembre à virer au violet et au noir, forcé par les fortes températures, avant même que le fruit n’atteigne son stade de maturation (formation d’huile), a constaté la presse, dans certains vergers de cette partie de la wilaya. D’ailleurs, conséquence de ce réchauffement climatique, les fruits des oliviers les plus exposés au soleil, (orientation plein sud) ont commencé à se dessécher et à tomber et de nombreux agriculteurs ont exprimé leur inquiétude face à ce phénomène. Outre ces contraintes naturelles, l’oliveraie de Tizi-Ouzou avait subi d’énormes dégâts lors des incendies d’août 2021, ayant entraîné la perte d’une superficie de 19 000 ha d’oliviers, qui font l’objet d’une reconstitution grâce aux programmes de plantation et de greffage d’oléastres initiés par l’Etat pour relancer cette culture qui occupe 70% de la superficie arboricole fruitière de la wilaya. À noter que la récolte qui débutera officiellement la semaine prochaine, se déroulera sur une superficie productive d’environ 29 700 ha, a-t-on indiqué, notant que l’oliveraie locale occupe une superficie globale de 38 000 ha dont la production sera prise en charge par environ 300 huileries.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here