Tout en réaffirmant sa mobilisation pour accompagner la concrétisation du programme présidentiel, le FLN lance une nouvelle alliance politique

0
1186

Le FLN a décidé de lancer une nouvelle alliance comprenant une douzaine de partis politiques en vue de faire face à toutes conspirations et les tentatives de déstabilisation qui visent l’Algérie et son unité nationale. Hier, le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbes, a esquissé les grandes lignes de ce projet sans pour autant aller dans le détail de ce qu’il compte entreprendre, ainsi que la nature des formations politiques qui composeront cette nouvelle alliance. En outre, le FLN a affirmé sa mobilisation totale pour les prochaines échéances électorales, et sa détermination à accompagner le programme du président de la République, tout en appelant l’ensemble des acteurs politiques à « une contribution positive et à réunir les conditions en y participant et en se référant à la volonté du peuple ». Le parti a appelé l’ensemble de la classe politique à « moraliser le discours politique, à mener une compétition sur la base des programmes et à éviter le pessimisme, l’outrage et la désinformation », affirmant à ce propos, que les Assemblées élues sont « des institutions issues de la volonté du peuple algérien, et que toute remise en cause de la crédibilité de ces institutions est une remise en cause de la souveraineté du peuple », a-t-il martelé. Il a en outre estimé que « la campagne électoraliste hystérique menée par certains partis participe de leur crainte de se présenter au peuple avec des programmes obsolètes ». Par ailleurs, le FLN s’est engagé à mobiliser toutes les forces du parti et du peuple pour « réaliser les objectifs définis dans le programme du président de la République ». Abordant le bilan de l’année 2016, le parti a salué « les résultats importants « réalisés par le Forum international de l’énergie, un « acquis diplomatique attestant de la crédibilité et de la renommée internationale dont jouit l’Algérie sous la direction du président Abdelaziz Bouteflika », en se félicitant par la même occasion des « succès de la diplomatie algérienne ». D’autre part, le FLN a salué les efforts de l’Armée nationale populaire et des différents corps de sécurité qui veillent à la sécurité du pays et à la protection de ses frontières.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here