Tribunal de Sidi M’hamed: 15 ans de prison ferme requis contre Ouyahia et Sellal et 12 ans de prison ferme contre Bedoui

0
72

 Le procureur de la République près le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a requis des peines allant de 12 ans à 15 ans de prison ferme à l’encontre des anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal et Noureddine Bedoui poursuivis dans des affaires de corruption. Le procureur de la République a requis une peine de 15 ans de prison ferme à l’encontre d’Ahmed Ouyahia et d’Abdelmalek Sellal et une peine de 12 ans de prison ferme avec mandat de dépôt à l’encontre de l’ancien Premier ministre Noureddine Bedoui, poursuivi dans une affaire de corruption lorsqu’il était wali de Constantine. Dans la même affaire, une peine de 20 ans de prison ferme avec confirmation du mandat d’arrêt international a été requise contre l’ancien ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb. Le procureur a également requis des peines allant de quatre ans à 20 ans de prison ferme avec la confiscation de tous les fonds et biens saisis à l’encontre d’anciens ministres, walis et cadres poursuivis dans des affaires de corruption, notamment pour les chefs d’accusation de dilapidation de deniers publics, abus de fonction et octroi d’indus privilèges.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here