UGTA : Sidi Saïd dénonce des «agressions aux relents néocolonialistes»

0
1328
Photo : Slimane Lotfi ©

L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) s’élève contre les attaques multiples contre l’Algérie. Dans une déclaration rendue publique hier et signée par son secrétaire général, Abdelmadjid Sidi Saïd, la centrale syndicale a vivement dénoncé les «voix» qui, épisodiquement, «s’élèvent pour prédire des jours sombres pour notre pays ».

«Ces agressions tendancieuses, alimentées et portées par des milieux nostalgiques, expriment sans aucun doute des relents néocolonialistes à des fins spéculatives sur la force de stabilité et de paix de notre pays qui dérange leurs desseins», écrit-on dans cette déclaration par laquelle l’UGTA réitère son engagement pour la préservation de la stabilité et le maintien de la paix sociale. «Notre pays, malgré cette animosité, a constamment démontré la solidité de ses institutions républicaines et de la confiance de notre peuple à la paix et à la stabilité. L’Algérie, forte de ses convictions, a également toujours joué un rôle circonspect et sérieux dans la stabilisation de la région», poursuit-on. Pour la centrale syndicale, qui affiche fièrement son appui à l’action gouvernementale et son soutien au chef de l’Etat, «notre pays ne peut en aucune façon être atteint par ce déferlement de délires alimentant des fantasmes et des nostalgiques dévoyés».

«Ces penseurs ignorent la réalité présente de notre pays», estime cette organisation syndicale, tout en soulignant que «l’Algérie qui, seule, a mené il y a plus de deux décennies sa propre guerre contre le terrorisme et l’extrémisme violent, dont elle en est sortie victorieuse, s’est engagée résolument dans le processus démocratique garantissant la stabilité du pays, le fonctionnement normal de ses institutions, la relance de son économie pour son développement durable et le progrès social». La centrale syndicale insiste sur la cohésion sociale et sur la confiance qu’a le peuple en ses dirigeants. «La consolidation du processus démocratique, la construction du développement de notre pays, la confrontation de la paix, de la stabilité et de la sécurité dépendent, non de ces agitateurs, mais de notre solidité interne par la confiance de notre peuple en son président, Abdelaziz Bouteflika, et par la vigilance permanente de notre peuple et de ses forces vives, de notre armée et de nos services de sécurité», conclut l’UGTA.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here