26.9 C
New York
mardi, novembre 29, 2022
AccueilMondeUkraine: L’AIEA a entamé ses inspections, à la recherche d’une éventuelle «bombe...

Ukraine: L’AIEA a entamé ses inspections, à la recherche d’une éventuelle «bombe sale»

À la suite des accusations successives de Moscou, l’AIEA a annoncé, lundi, entamer ses inspections en Ukraine, à la recherche d’une éventuelle «bombe sale».

Les inspecteurs de l’AIEA ont «entamé – et vont bientôt terminer – la vérification des activités de deux sites en Ukraine», a indiqué l’agence de l’Onu, basée à Vienne, dans un communiqué.»

L’utilisation du couloir destiné aux exportations de céréales à des fins militaires Par ailleurs, les États-Unis ont qualifié, lundi, d’«extorsion collective» les demandes formulées par Moscou envers l’Ukraine de ne pas utiliser le couloir destiné aux exportations de céréales à des fins militaires, après une attaque sur la flotte russe en Crimée. «Cela ressemble soit à une punition collective, soit à une extorsion collective», a déclaré à la presse le porte-parole du département d’État américain Ned Price. «Ce n’est pas une question qui concerne seulement deux pays sur Terre. C’est un impératif urgent» pour les pays en développement, a-t-il martelé.

«La suspension de l’accord par Moscou représenterait une punition collective pour le reste du monde, mais particulièrement pour les pays à bas revenus et à revenus intermédiaires qui ont désespérément besoin de ces céréales», ajoute-t-il.

L’Ukraine doit garantir la sécurité des navires civils L’Ukraine doit garantir qu’il n’y aura aucune menace pour la sécurité des navires civils», a déclaré, lundi, Vladimir Poutine, lors d’une conférence de presse. Moscou accuse Kiev d’être une «menace» sur les mers après une attaque qui a visé la flotte russe en Crimée, samedi. «Cette attaque a été lancée par l’Ukraine contre les navires de la flotte de la mer Noire (…) Ils ont créé un danger pour nos navires et les navires civils», a estimé le président russe. «C’est une menace pour nos navires et les navires civils», martèle-t-il. L’Ukraine est déterminée à «rester un garant de la sécurité alimentaire mondiale» et à poursuivre ses exportations de céréales, a assuré, lundi, Volodymyr Zelensky lors d’un appel avec le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. «Je me suis entretenu avec le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. J’ai confirmé l’engagement de l’Ukraine à l’accord céréalier», a indiqué le président ukrainien.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ARTICLES POPULAIRES